• Ils ont tourné ensemble.


    Un couple improbable.

    Après Bacall/Bogart, Dietrich/Gabin, ou encore Gardner/Sinatra,
    voici maintenant un nouveau couple d'acteurs.
    Un peu moins glamour.

    Ornella Muti et Rocco Siffredi.

    Oui, eux.
    Ils ont tourné ensemble.
    Mais c'était uniquement une pub.
    Une pub très curieuse.
    Pour des chips.

    Regardez-la et on en reparle.
    Ça ne dure que 15 secondes.




    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .

    .


    Alors, vous avez vu ?
    Il n'y a rien qui vous a dérangé ?

    Non, la pub n'a pas subi les foudres de la censure.

    Vous venez de voir une pub tournée par Ornella Muti avec Rocco Siffredi ?

    Non.

    Vous n'avez pas remarqué
    qu'on ne voyait jamais les deux acteurs ensemble ?

    " – Mais si je les ai vus ensemble ! "

    Non.

    On ne voit jamais les deux visages ensemble.
    Vous avez vu un acteur/trice de face et une doublure de dos.
    Une seule fois on les voit ensemble de profil.
    Rocco au bas d'un escalier,
    "Ornella" deux marches plus haut... le visage coupé.

    Pour vous éviter d'user votre mollette
    en remontant vers la vidéo pour vérifier mes dires, my dear,
    – on ne me croit jamais rien –
    je vous remets la vidéo ici.
    Je suis bon.




    Alors ?

    Mais je ne puis m'empêcher de me poser la question
    qui me tarabuste depuis que j'ai vu la pub.
    "Pourquoi Rocco n'a-t-il pas voulu rencontrer Ornella?"




    23 commentaires


  • Pas dans l'habitacle.


    Une fois de plus je vais vous parler
    d'un temps que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître.

    La fameuse pub d'Esso
    " Mettez un tigre dans votre moteur ! ".






    Vous vous en souvenez ?
    Oui ?
    Ah, vous aussi madame avez plus de 50 ans.
    Mais vous ne les faites pas.

    Un slogan qui avait fait mouche.
    C'était en 1965.
    Et pour faire encore mieux passer le message,
    Esso offrait alors à ses clients
    des petits cadeaux publicitaires
    dont la fameuse queue de tigre à accrocher au rétroviseur intérieur
    – il n'y avait pas encore de rétroviseur extérieur aux voitures particulières –





    ou alors la queue de tigre modèle porte-clés
    permettant d'y fixer la clé de contact.





    La classe.
    Cela rendait le peuple heureux.
    Je me demande comment les événements de mai 68 ont pu avoir lieu
    avec un peuple aussi comblé.

    Malheureusement certains avaient mal compris le message.
    Et encore aujourd'hui continuent à persévérer dans l'erreur.

    Regardez, j'en ai repéré un dernièrement.



    – Cliquer sur la photo pour l'agrandir –

    Il entasse ses tigres à l'arrière de la voiture.



    – Cliquer sur la photo pour l'agrandir

    Il en a même posé quelques-uns sur le tableau de bord.

    Mon gars, c'est dans le moteur qu'il faut mettre les tigres.
    DANS LE MOTEUR !!!

    Que doit-on penser à la SPA...



    11 commentaires


  • Les collectionneurs fous.
    (Pléonasme).




    Photo du net ©


    Je suis tombé dernièrement sur une série d'émissions de la télévision anglaise
    consacrée aux collectionneurs fous.
    Je n'en ai malheureusement vu que deux.
    Mais j'en ai gardé quelques souvenirs.

    Tout d'abord, le plus normal.
    Un collectionneur de jeux vidéos.
    Mais pas les petites consoles.
    Les vrais jeux de bistrots ou de salons de jeux.
    Il en a plein, mais plein.
    Il a quand même eu l'intelligence de ne pas faire comme certains
    et de ne pas tout stocker chez lui, non.
    Il a loué un grand local tout exprès pour les entreposer.
    Quand je dis entreposer, c'est plutôt exposer.
    Et il est gentil.
    Pour une somme très modique
    il permet à des amateurs de jouer plusieurs heures avec les machines.
    Il faut quand même s'inscrire avant, il y a beaucoup de demandes.

    Une autre fois fut mis à l'honneur un collectionneur de batteries.
    Pas les batteries automobiles, non, les instruments de musique.
    C'est un septuagénaire qui les amasse depuis une trentaine d'années.
    Et lui habite dans une de ces petites maisons mitoyennes en briques
    telles qu'elles pullulent dans les quartiers ouvriers anglais.
    Et lui garde tout chez lui.
    Je le comprends.
    Dans la cave des étagères, tout bien rangé dessus.
    Puis dans la maison.
    Partout, partout, partout des batteries.
    Dans le moindre recoin.
    De la cave au grenier.
    Même dans la baignoire.
    Et dans la maisonnette de jardin itou.
    Il vit avec sa compagne depuis trente ans.
    Elle n'est pas encore partie.
    Ça doit être ce qu'on appelle l'amour.
    Mais je me demande quand même comment ils font pour faire leur toilette.
    Moi je n'ai qu'une seule radio dans la salle de bains.
    Petit joueur je suis.

    Également intéressant la vieille dame
    qui a collectionné une grande partie de sa vie les vieilles voitures à bras.
    Du genre qui servaient autrefois à faire toutes sortes de petites livraisons.
    Bien rangées, bien nettoyées,
    stockées dans un hangar dans la campagne où elle réside.
    Les responsables de l'émission ont voulu savoir ce que valait une telle collection.
    Ils ont pour cela convoqué
    " l'unique expert en voitures à bras de Grande-Bretagne ".
    Ils ont un " unique expert en voitures à bras " en Grande-Bretagne !
    C'est à ça qu'on reconnaît une ancienne puissance coloniale.
    Pourvu qu'il pense à transmettre son savoir à un p'tit jeune
    avant de prendre sa retraite.

    Et il y a eu aussi
    (ça commence à faire "Ces gens-là" de Brel...)
    l'amasseur de CDs.
    Il en a acheté 80000 en 15 ans. Il dépense environ 200 euros par jour en CDs.
    Il a six appartements pour tout ranger...
    Il est maintenant retraité
    et a deux amies retraitées qui l'aident à tout administrer.
    Lui il s'occupe des achats.
    On voit très nettement que la plupart des CDs sont encore scellés.
    " – Je ne les écoute pas, je n'écoute que la radio... "
    L'émission a laissé venir des spécialistes en CDs d'occasion.
    D'après eux les disques valent environ 400000 euros,
    la moitié de ce qu'ils ont coûté à l'achat.
    Mais ça ne dérange pas leur propriétaire.
    Il explique avec un large sourire
    " – En achetant les six appartements pour ranger mes disques
    j'ai fait une bien plus grosse plus-value. "

    Et puis plus émouvant,
    également dans une maison mitoyenne traditionnelle en briques.
    Une jeune adulte y vit seule avec sa maman.
    Elle amasse tout ce qui est Pokémon depuis sa plus tendre enfance.
    Du vrai jouet original à la boîte de corn-flakes vides.
    Mais surtout de la peluche.
    Une montagne de peluches dans chaque chambre.
    Une couleur par chambre.
    On a compris au cours de l'interview de la maman
    que ça avait pris sa fille
    alors qu'elle subissait le harcèlement des autres enfants de son âge
    et que c'est ce qui l'avait aidée à traverser cette période pénible de sa vie.

    Les collections mènent à tout à condition d'y entrer.



    24 commentaires


  • Le charme discret de la bourgeoise.


    Quand Sophie Marceau va à Cannes,
    ce n'est pas,
    comme on s'en était déjà aperçu il y a quelques années,
    pour montrer uniquement ses cannes.

    Elle est revenue sur le tapis rouge présenter son nouveau spectacle
    au demeurant fort agréable à l'œil.



    J'ai maintenant compris ce qui a toujours été un mystère pour moi.
    Je sais maintenant pourquoi autrefois les mamans disaient à leur petite fille
    " Mets une culotte propre au cas où tu aurais un accident ! ".

    Heureusement que ce n'est pas Catherine Deneuve
    qui s'est lancée dans ce genre de numéro.



    On l'aurait tout de suite punie en l'envoyant en vacances à Dunkerque.
    Pour ceux qui ne suivent pas l'actu cannoise,
    c'est résumé ici :
    http://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/catherine-deneuve-contre-dunkerque-la-polemique-en-quatre-actes_902879.html

    C'est étonnant comme elle a un air de Mastroianni sur la photo de cette page...

    MARCELLO, SORS DE CE CORPS !!!

    J'aime bien cette dernière phrase qui donne un cachet particulier à l'article.





    8 commentaires

  • La première chaîne s'est éteinte.
    La deuxième chaîne va bientôt démarrer.






    Il suffit de cliquer sur le bouton
    et déjà vous jouissez de la folle ambiance des mires télévisuelles.



    8 commentaires