• Quelle santé.






    Muhammadu Bello Masaba,
    était un prêcheur Nigérian polygame père de 170 enfants
    connu pour avoir été condamné de divorcer
    avec 82 de ses 86 épouses par un tribunal islamique.
    La plupart de ses femmes étaient âgées de moins de 30 ans,
    soit plus jeunes que plusieurs de ses enfants.

    En 2008, un tribunal islamique qui veille à l'application de la charia
    l'avait arrêté pour "mépris ostentatoire des lois religieuses"
    et pour "union illégale avec 86 épouses".
    Il lui avait été ordonné de n'en garder que quatre conformément à l'islam.
    Mais Masaba avait refusé,
    assurant qu'il n'avait violé aucun principe religieux.
    Si la plupart des érudits musulmans
    s'accordent à croire qu'un homme peut être marié avec quatre femmes au maximum,
    Muhammadu Bello Masaba était convaincu
    que dieu lui avait donné le pouvoir de se marier avec autant de femmes qu'il le désirait.
    Incarcéré,
    ses 86 épouses et 20 de ses 170 enfants avaient manifesté
    devant la cour traditionnelle de justice de Minna
    pour témoigner leur soutien.
    L'affaire avait été finalement suspendue.

    Il s'est éteint samedi dans sa maison dans l'État du Niger.
    Une foule immense a assisté à ses funérailles dimanche.

    " Il est mort à l'âge de 93 ans,
    et n'importe qui à cet âge doit s'attendre à avoir des problèmes de santé.
    Baba (son surnom qui signifie "Père") refusait de prendre des médicaments.
    C'est ainsi qu'il vivait.
    Sa famille est toujours intacte.
    Ses 86 femmes étaient près de lui lorsqu'il est mort "
    a déclaré Salahu Bello.

    C'est sa caisse de retraite qui devait commencer à s'inquiéter.
    Pour la pension de réversion je ne sais pas comment ça va se passer.

    Chez lui ça a marché.
    Je ne sais pas si tout le monde doit prendre exemple sur lui.
    Moi j'ai plutôt l'impression que je mourrais plus jeune.

    Je ne sais pas non plus comment ça se passerait
    si une femme avait 86 maris et 170 enfants...
    ...
    Comment ça ce n'est pas possible ?
    Si c'est possible en ayant des quintuplés chaque année.





    8 commentaires


  • Amis de la poésie, bonjour.


    Moins sept pas monnaie
    Et aujourd'hui j'ai poney
    J'irai pas voter


    -+-





    Petit ami lecteur
    colorie ce joli poney.
    Une fois que tu auras fini
    demande à tes parents
    s'ils t'autorisent à envoyer une photo de ton écran.





    votre commentaire


  • ... le Grand-Est fait son nid.


    On n'en a pas beaucoup parlé dans les médias.
    Même les miens locaux sont restés étrangement discrets à ce sujet.

    Le village de Gernicourt vient d'être le premier.





    Le premier à quoi ?
    Le premier
    à fusionner avec un village voisin,
    à changer en même temps de département,
    et surtout à changer également de région administrative.
    Gernicourt vient de passer des Hauts-de-France au Grand-Est.

    Ce qui est très intéressant
    et nous ouvre de nouveaux horizons.

    Il suffit de grignoter petit à petit les communes voisines
    et rapidement notre nouveau territoire régional Grand-Estois s'agrandira
    et finira par s'appeler la Grande-France.
    On pourra même continuer au-delà des frontières hexagonales actuelles
    et finir par nous appeler la Grande-Europe
    ou même, soyons fous, le Grand-Monde.

    Voilà une méthode pacifique pour agrandir son territoire.
    B[LUDO]G c'est Napoléon sans les morts.


    -+-


    Gernicourt était un village qui ne comptait que 47 habitants.





    Alors il a choisi Cormicy pour fusionner.
    Cormicy qui se trouve quand même à 5 kilomètres.





    Personnellement j'aurais choisi Bouffignereux.
    C'est quand même un nom plus chantant.
    Ah, devenir Bouffignereusien ou Bouffignereusienne...
    Ce sera la prochaine étape de notre déferlement.


     

     


    2 commentaires


  • Elle est belle l'alliance populaire.


    Ils ont du mal à communiquer le nombre de votants.

    Et pourtant c'est tout simple.
    Il faut tout leur expliquer.





    Il suffit de compter l'argent.
    Il y a même des machines pour ça.
    Le nombre d'euros donne le nombre de votants.
    Même pas besoin de diviser par deux comme pour la primaire de la droite.

    Pfffff...

    Il a bien fait de partir au Chili,
    François,
    il avait tout compris.

    Nous perdons un visionnaire.








    4 commentaires


  • Mais bon sang,
    obéissez aux directives gouvernementales
    pour éviter les coupures d'électricité.







    Vous là,

     

    oui vous là,

     

     

     

    arrêtez

     

    immédiatement

     

    cet

     

    ordi

     

    !!!


     

     

     Heureusement que je suis là pour veiller au grain...





    6 commentaires