• Aaaaahhh... Mmmmmmmm... Ouiiiiiiiii.


    J'ai vu ça hier.
    Tout à fait de source sûre,
    sur un site sérieux,
    le site de BFM TV.






    Pornhub va sous-titrer certaines de ses vidéos.
    Personnellement je n'ai jamais eu l'impression
    en visionnant de telle œuvres

    que je ratais des dialogues.
    Je viens donc d'apprendre qu'il y avait des dialogues.
    Mais je continue de rester persuadé
    qu'il n'y a pas de scénario.

    Parce que le plombier polonais à l’accent marseillais
    qui vient déboucher un lavabo
    alors que la maîtresse de maison sort nue de sa douche,
    je ne considère pas ça comme une histoire.

    Donc la légende du "ça rend sourd"
    n'était pas une légende
    vu que les visiteurs ont maintenant besoin de sous-titres.
    C'est donc pour ça qu'on voit de plus en plus
    de pubs pour les prothèses... euh... non, pas celles-là.
    Les prothèses auditives.
    Et Pornhub doit sûrement essayer d'éviter un procès.
    Parce que s'ils doivent payer des prothèses auditives
    à toutes les personnes qui sont passées sur leur site,
    ça va leur coûter bonbon.

    On fait comment
    pour lancer une action de groupe, une action collective,

    une class action en anglais ?

    -+-

    J'ai écrit volontairement plus grand que d'habitude
    pour que ceux qui n'entendent plus bien
    puissent également lire l'article.


    2 commentaires

  • SchhhhhhhhhhhhhhhhhhLand !


    Vous le savez certainement déjà.
    Même en ne vous intéressant pas au football en général
    ou à la Coupe du monde qui se déroule actuellement en particulier,

    L'ALLEMAGNE EST ÉLIMINÉE !

    J'en vois qui rient.

    Il faut quand même reconnaître un joli sens de l'humour
    au premier quotidien allemand,
    journal hyper populaire
    avec du sport, des infos pipole, et des seins nus en page 3.

    Voici la une du journal après la défaite de L'Allemagne.



    "Sans mots!"

    La foule :
    " – Hé, B[LUDO]G, il est où le sens de l'humour ? "

    Il arrive.
    Ici.



    "Sans mots!"

    C'était la une de Bild
    le jour de 2014 où l'Allemagne avait battu le Brésil 7:1
    en demi-finale de la Coupe du monde.

    Là vous avez le droit de sourire.


    Non, je n'ai pas la page 3 en stock.


    votre commentaire


  • Parpaing doré.


    J'étais complètement passé à côté.
    Les "Gérard de la télévision",
    l'émission-récompense satirique sur le monde de la télévision,
    ont été diffusés le 4 juin dernier sur Paris première.

    Bien que consultant de temps en temps mon hebdo télé
    – celui-ci contient tellement de programmes
    que je suis vite découragé de le lire
    préférant alors la vie facile en zappant tout simplement –
    j'avais raté leur diffusion.
    Surtout qu'une émission diffusée après 21 heures ce n'est pas possible,
    c'est l'heure où les honnêtes Jean Gérard ont sommeil.

    Mais j'ai pu rattraper le coup
    et vais vous en faire profiter.

    Voici le palmarès,
    la liste de tous les vainqueurs d'un parpaing doré,
    récompense suprême,



    dans des catégories toujours plus insolites mais ô combien amusantes.

    Allez hop, on y va.

    -+-

    Gérard du retour coup de théâtre
    qui fait encore plus flipper que le retour du mec à la fin du film
    à qui tu as mis trois balles pour être sûr qu’il était bien mort,
    plus une quatrième directement dans la tête pour bien voir sa cervelle sortir
    et être sûr qu’il ne se relèvera pas,
    et pourtant il se relève et vient vers toi en bavant
    Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" (CNews)

    Gérard de l’animateur qui fait tellement peur
    que tu dis à ton gosse qu’il va venir lui lire une histoire
    quand il refuse de finir son filet de flétan
    Jean-Jacques Bourdin (BFM TV)

    Gérard de l’émission "bistro du coin"
    où on débat entre couilles sur la question de savoir
    si y aurait quand même pas un problème avec les bonnes femmes et les Arabes
    "L’Heure des pros" avec Pascal Praud (CNews)

    Gérard du légume
    Le petit pois, dans la tête de Gilles Verdez dans "Touche pas à mon poste!" (C8)

    Gérard du retour de la mamie
    Claire Chazal dans "Entrée libre" (France 5)

    Gérard de la chaîne
    qui a plus un nom de pseudo pour traîner sur les sites de rencontre la nuit
    que pour faire venir les téléspectateurs

    Viceland

    Gérard de l’émission de Canal+
    dont tu as appris l’existence
    parce qu’un jour ton chat a appuyé accidentellement
    sur la chaîne numéro 4 de la télécommande
    alors qu’il était en train de courser une mouche dans l’appart’
    "La case en +" avec Cyrille Eldin (Canal +)

    Gérard de l’animatrice sur laquelle tu fantasmais avant
    et qui te fait comprendre que t’as pris un sérieux coup de vieux
    quand tu la vois un après-midi sur une chaîne du service public
    entre deux pubs pour Menoposita sécheresse intime
    et juste après la série allemande qui va à 2 à l’heure
    Faustine Bollaert dans "Ça commence aujourd’hui" (France 2)

    Gérard de l’émission d’humour dont le seul truc qui fait rire, c’est les audiences
    "Les Gérard", avec nous (Paris Première)

    Gérard de l’émission qui pourrait quand même s’acheter une montre
    "Sept à huit le dimanche" qui commence à 17h15 (TF1)

    Gérard de l’émission où on bouffe vraiment n’importe quoi
    "Touche pas à mon poste!", l’émission où on avale sa dignité (C8)

    Gérard de l’animatrice dont on n’a plus du tout de nouvelles
    et franchement, ça commencerait à nous inquiéter,
    on lancerait bien une alerte enlèvement
    mais en fait en y réfléchissant bien, on s’en fout

    Alessandra Sublet, vue pour la dernière fois sur TF1 le 24 décembre 2016…

    Gérard du scoop
    La neige perturbe la circulation automobile! sur BFMTV

    Gérard de l’animateur qui a une tête à jouer le méchant dans un téléfilm de France 3
    Mac Lesggy dans E=M6 (M6)

    Gérard de l’idée du siècle
    Laurent Ruquier pour "apporter un côté plus féminin et plus tolérant" à
    "On n’est pas couché" en prenant comme chroniqueuse Christine Angot (France 2)


    Gérard du duo d’animateurs qui ont un nom
    de biscuits solidaires sans gluten au cacao bio de Madagascar issu du commerce équitable
    Églantine Éméyé et Jamy Gourmaud (France 3)

    Gérard du concours de bites
    Cyril Hanouna et Yann Barthès dans
    "c’est qui qui fait le plus d’audience?" tous les soirs à 19 heures (C8 et TMC)


    Gérard de l’animateur dont tu sais pas s’il est toujours vivant ou si c’est des rediffs
    Jean-Pierre Foucault dans l’élection Miss France (TF1)

    Gérard de la boule
    La boule noire qui a empêché Bernard et Odette de gagner Motus le 17 mai 2018

    Gérard du concept d’émission inventé par des créatifs sous cocaïne,
    sauf que leur dealer s’est gouré et il leur a vendu du crack coupé à l’essence

    "C’est un mec qui va faire chier les gens pour dormir gratis chez eux
    alors que lui il se prend un bon petit chèque à la fin du mois"

    "J’irai dormir chez vous", avec Antoine de Maximy (France 5)

    Gérard de la meilleure blague de Tex
    Quel est le point commun entre un homosexuel et un sauteur à l’élastique? (France 2)

    Gérard de la meilleure table
    avec des chroniqueurs autour qui viennent parler de l’actualité

    La table mycosée de "Je t’aime, etc." (France 2)

    Gérard de l’accident industriel
    L’ensemble de la grille de Canal+

    -+-

    Ça donne presque envie de regarder les émissions de télé que je ne regarde pas.

    J'ai dit presque.


    votre commentaire


  • Le daltonien a le sens de l'humour.


    C'est naïf un daltonien.
    Quand une de ses connaissances lui montrera certaine image, il ne pensera pas à mal.
    Mais quand il entendra rire autour de lui il commencera à se poser des questions.

    Voici un beau motif décoratif pour un t-shirt.



    Vous trouvez ça méchant ?
    Ne vous inquiétez pas, le daltonien ne se sentira pas concerné.
    Il n'y verra que des taches de couleurs indéfinissables.

    Ami daltonien, voici pour toi.
    C'est ce que voient les gens qui voient mal les couleurs
    et non pas correctement comme toi et moi.



    Moi ça m'a fait rire quand j'ai vu ça.
    Et pourtant je suis concerné.
    J'aime bien rire de moi-même.

    Une plus grosse blague encore à suggérer aux non-daltoniens.
    Montrer des taches de couleur à un daltonien en souriant et aidé de pote.esse.s en rire.
    Sans lui expliquer lorsqu'il demandera en commençant à s'énerver
    à ce qu'on lui explique ce qu'il ne voit pas.
    Alors que ce ne seront vraiment que des taches de couleurs où personne ne voit rien.
    Je trouverais aussi drôle qu'on me fasse cette blague.
    Mais les non-daltoniens n'ont pas l'humour raffiné.

    Si vous ne faites pas partie des 7% d'hommes et des 1% de femmes daltonien.hyène.s
    (encore une inégalité sexiste*)
    vous pouvez aller voir quelques explications sur notre vision des couleurs.
    Je ne vais pas faire une réimpression alors qu'il y en a encore en stock ici.
    http://bludog.eklablog.com/la-terre-est-bleue-comme-une-orange-a118205862


    ___
    * Et si on nommait enfin un homme au Secrétariat d'État chargé de l'Égalité entre les femmes et les hommes, un homme qui s'occuperait de rendre l'homme égal à la femme, hein ?
    Un homme ferait peut-être plus mal le boulot ?
    Encore et toujours ces préjugés sexistes.


    votre commentaire


  • Vernon Subutex
    (Tome 1)






    Les gens qui ont des gosses font toujours chier ceux qui n'en ont pas.
    Mais ils ne supportent pas qu'on leur dise la vérité
    – quand je vois ta vie franchement j'ai envie de tout sauf de la même.
    Ce ne sont pas les enfants qui dérangent Vernon.
    Mais tout ce qui va avec le débecte.
    Les cadeaux de noël,
    la petite école,
    regarder dix fois le même DVD,
    les jouets,
    les goûters,
    les rougeoles,
    les légumes,
    les vacances en famille...
    et devenir parent.
    Les gens autour de lui sont entrés dans les galères d'adulte
    avec un certain enthousiasme.
    Vernon ne compte plus les potes qu'il a vus débouler
    avec le sac à fleurs rempli de couches sur l'épaule,
    le chauffe-biberon entre les dents et la poussette à mille euros,
    et qui du jour au lendemain essaient de t'expliquer
    que même les durs font du poney.
    Mais non.
    Un mec avec un bébé est un mec foutu.
    Si encore on pouvait les élever débarrassés des mères,
    il y aurait, peut-être,
    une piste envisageable pour rester viril en devenant père.
    On ferait grandir les petits dans une hutte, au fond de la forêt,
    on leur apprendrait à faire du feu
    et à observer la migration des oiseaux.
    On les lancerait dans des ruisseaux glacés
    en leur ordonnant d'attraper des poissons à mains nues.
    Jamais on ne les câlinerait.
    Juste un regard,
    qui signifierait
    « la prochaine fois tu feras gaffe, mon fils ».


    Virginie Despentes


    2 commentaires