• Ah ben mince alors....







    C'est vrai que pour un dieu ça doit être une sacrée surprise.
    De quoi virer athée.





    votre commentaire


  • C'est un truc que vous ne connaissez pas en Vieille France
    (c'est le terme employé par les notaires).

     
    Les mannalas.
     

     
     


    Ce sont des petits pains briochés en forme de petit bonhomme.
    En alsacien mann (homme) + ala (suffixe qui rend le substantif petit)
    -> mannala (petit homme).
    Comme fésch (poisson) + ala -> féschala (petit poisson).
    Ou füess (pied) + ala -> füessala (petit pied).
    Etc.
    Voici de quoi doubler facilement votre vocabulaire alsacien.
    ...
    Tiens, en écrivant je viens de me rendre compte que chez moi ala était petit...

    Autrefois vendus uniquement à la saint-Nicolas
    (c'est aujourd'hui)
    et appréciés par la famille
    accompagnés d'un chocolat chaud (Schogolakaffee).
    Aujourd'hui on en trouve de début novembre jusqu'à Noël.
    Même plus longtemps pour ceux qui prennent la précaution d'en congeler.
    Le mannala supporte sans problème la congélation,
    décongelé il est comme frais.

    Depuis quelques années on trouve
    des variantes du genre pépites de chocolat
    ou saupoudré d'épices de Noël
    (canelle et sucre, mon palais n'a rien remarqué d'autre).
    Mais rien ne vaut le mannala nature.




    Quand j'était petit,
    j'arrachais d'abord la tête du mannala,
    puis les bras, puis les jambes
    pour terminer par manger son tronc.
    J'étais un petit monstre.

    Aujourd'hui je suis plus gentil.
    Je le coupe en deux dans le sens vertical
    et je rajoute une bonne couche de beurre à l'intérieur.
    C'est boooooooooooooon.
    Avec bien sûr une tasse de chocolat bien chaud.

    Il y a un deuxième petit pain qui est également de tradition à la saint-Nicolas.
    Le schnaggala.
    Rappelez-vous ce que vous avez appris plus haut.
    Schnagga (escargot) + ala -> ???
    .
    .
    .
    schnaggala (petit escargot) !!!
    Ils avaient déjà oublié...

    Le schnaggala est fabriqué avec la même pâte que le mannala.
    La pâte est étalée en un boudin pas très épais
    comme vous faisiez autrefois avec la pâte à modeler.
    Puis on enroule le premier tiers du boudin en escargot,
    on descend le deuxième tiers vers soi,
    et avec le reste (3/3 - 2/3 = ?) du boudin
    on refait un escargot enroulé dans le sens inverse du premier.
    Si vous avez des dons d'artiste
    ça aura donné un peu comme un grand S avec les deux bouts en escargot.

    " Is it a bird, is it plane? No it's a Schnaggala! ".

    Je n'aime pas trop les schnaggalas, les mannalas sont plus ludiques.
    Donc je n'en ai pas acheté.
    Et vous n'aurez donc pas de photo.
    Il faudra faire travailler votre imagination.





    6 commentaires


  • La tour de la disparition de la pièce de deux euros.


    Aujourd'hui,
    comme dimanche dernier,
    des millions de gens vont faire disparaître une pièce de deux euros dans une boîte.

    Moi aussi.

    Mais chez moi.
    Et devant vos yeux.

    Je vous présente ma boîte.





    En fait ça s'appelle une tirelire.

    Chez moi elle n'est pas en carton
    mais en plastique avec une face transparente
    qui permet de voir l'intérieur du cube.
    On y voit même une bille flotter dans l'espace.
    Et une fente sur le dessus,
    ce qui est la moindre des choses pour une tirelire.

    Si vous allez voter aujourd'hui, vous verrez votre pièce disparaître.

    Moi aussi.
    Elle sera même invisible malgré sa face avant transparente.

    Démonstration.




    Et je connais le tour qui fait réapparaître la pièce !
    Je vais pouvoir m'acheter pour deux euros de saint-nectaire.
    Il y a un contrepet dans le nom du fromage.
    Gloire à son auteur !

    Ces primaires n'ont jamais aussi bien porté leur nom.
    Même sans Nadine Morano.
    C'est tout dire...





    8 commentaires


  • Bachi-bouzouks !


    Expo Hergé au Grand Palais à Paris.





    Très bonne idée.
    Chacune des vignettes de ses albums pourrait être agrandie et encadrée.
    Chacune des publicités exécutée à ses débuts pourrait trouver sa place dans un musée.

    Il a bien sûr, vous le savez tous,
    créé toute une famille de personnages pittoresques
    dans ses histoires dessinées.
    Tintin,
    Milou,
    La Castafiore,
    Tryphon Tournesol,
    les Dupondt,
    Nestor,
    le boucher Sanzot,
    Séraphin Lampion,
    Rastapopoulos,
    Abdallah,
    le général Alcazar,
    Aïcha
    (Céki? Mévoyons, le guépard apprivoisé de l'émir Ben Kalish Ezab),
    etc.
    Et bien sûr
    le capitaine Haddock.



    Ce cher capitaine Haddock, le spécialiste du juron folklorique.

    Et chouette idée,
    pour rajeunir le vieux briscard,
    les responsables de l'expo lui ont créé un compte Twitter.
    Et si vous lui envoyez un message il vous répond en vous injuriant.

    Je n'allais pas laisser passer l'occasion.

    Je n'ai pas de compte Twitter,
    voici l'occasion d'en créer un.
    Et il me permettra par la suite de recevoir également les pensées profondes
    de Kim Kardashian, de Justin Bieber ou encore de Ségolène Royal.

    Allons donc sur Twitter.
    Ah.
    Ils veulent une adresse email.
    Je ne vais pas leur donner la mienne.
    Je vais en créer une spéciale pour Twitter,
    comme ça je ne recevrai pas de message de ou par l'intermédiare de Twitter.
    Ce n'est pas à un vieux singe, etc.
    Voilà, c'est fait.
    "Continuer".
    ...
    HEIN ???
    ILS VEULENT AUSSI MON NUMÉRO DE TÉLÉPHONE ???
    ÇA VA PAS LA TÊTE !!!
    Pour risquer de recevoir des SMS ou pire des coups de fil de Twitter ou de ses associés ?


    " SATANÉ BAZAR DE FOURBI DE TRUC !!! "
    – Capitaine Haddock –

    Snif.
    Je vais devoir me passer des jurons du capitaine.
    Je vais me consoler en les relisant dans le joli opus d'Albert Algoud.





    Mais Mais Mais...
    Je peux également me consoler autrement...

    Le site où depuis un certain temps maintenant
    le capitaine Haddock insulte le visiteur.
    Il suffit de demander.
    Sans adresse email, sans numéro de téléphone.
    Ici.

    http://www.zoglu.net/haddock/index.php


    Et me consoler encore plus
    avec un autre goodie pour mieux se connaître
    proposé par le site de l'expo.


    http://astreherge.grandpalais.fr

    En indiquant votre date de naissance vous saurez
    de quel personnage d'Hergé vous êtes proche.

    Je l'ai fait.
    Attention...
    Voici le résultat...



    Non, je ne suis pas une petite fille.
    Je suis le rusé Jocko.
    J'aime bien.

    La divination :
    ---
    Malin, rusé(e)... et extrêmement mignon(ne) ?
    C'est tout vous car vous avez la chance d'appartenir
    à la bande de Jocko le super chimpanzé apprivoisé de Jo et Zette.
    Sage et de bons conseils, il faudrait vous écouter plus souvent
    mais que voulez-vous tout le monde n'est pas aussi futé que vous.
    ---

    Je me sens malgré tout plus proche du capitaine Haddock.




     


    6 commentaires


  • Choc.


    Déjà entendu parler du choc de simplification ?
    Certainement, oui.
    Des années que les différents gouvernements
    nous ressortent la simplification administrative,
    histoire de montrer qu'on s'occupe des tracasseries quotidiennes du bas peuple.
    Et que pratiquement rien ne change.

    Mais il serait vraiment temps qu'on simplifie l'administration.
    Déjà histoire de ne pas déprimer mes compatriotes viticulteurs.




    On se consolera en se rappelant que le nouveau millésime est bon.

    Et maintenant direction la Carsat.



    Je ne doute pas qu'à la Carsat ils aient des gens qui comprennent ce langage.
    Mais pourvu qu'ils pensent à former des gens
    qui réussiront à expliquer cette réglementation aux futurs retraités.
    Dernièrement j'avais une charmante employée au téléphone.
    Elle a répondu à ma question au sujet d'un formulaire que je lui avais renvoyé.
    N'ayant pas compris ce qu'elle voulait m'expliquer,
    pour ne pas bloquer sa ligne téléphonique
    je lui ai alors simplement demandé
    " – Donc le formulaire que je vous ai renvoyé était correctement rempli ? "
    " – Oui "
    fut sa réponse.
    C'était ce que je voulais savoir.

    Niveau paiement des prestations de la Caf, par contre, ça joue.



    Au centime près.
    Un ordi est programmé pour payer si la somme n'est pas négative
    et l'autre ordi est programmé pour n'accepter le paiement que s'il est positif.
    C'est beau deux ordis qui taillent une bavette.
    Je sens qu'ils vont insister jusqu'à ce que l'un des deux soit bloqué par le bug.

    -+-

    Alors on peut se dire en son for intérieur
    (j'ai réussi à caser for intérieur!)
    " – Mais qu'est-ce qu'ils attendent ? ".

    Y'a plus qu'à se mettre à la recherche
    de la personne du gouvernement chargée du problème.
    Voyons voir...
    Ah.
    Nous avons un
    " Secrétaire d’État auprès du Premier ministre,
    chargé de la Réforme de l’État et de la Simplification ".
    Et c'est...
    Ah oui.



    Oui, lui.
    Celui qui faisait depuis des années des mains et des pieds pour entrer au gouvernement
    et depuis qu'il a réussi son coup ne fait plus beaucoup parler de lui.
    Je ne sais pas pourquoi, mais d'un coup je la sens encore moins la simplification.



    Tiens, je viens d'apprendre qu'il va être (ou a été) nommé
    "Colonel de réserve des forces spéciales".
    ...
    Si avec ça on n'est pas bien protégés...
    ...
    Non, je vous rassure.
    Le titre n'est qu'honorifique.
    C'est peut-être d'ailleurs ça le plus important pour lui.




    Ouais, tu peux bien te marrer.




    6 commentaires