• ... mais quand même.






    Il ne s'est pas exprimé, Denis.
    Mais certaines de ses affirmatives victimes, elles, se sont exprimées.
    Je dois admettre qu'en les voyant on a envie de s'encarter au parti.

    Denis, lui, ne semble pas avoir touché le gros lot.
    Il y a une adhérente de son parti qui a semble-t-il été sensible à son charme
    et avec laquelle il a même échangé un "Oui" à la mairie.





    -+-





    À la limite j'aurais pu comprendre ses agissements après son mariage...





    17 commentaires




  • Pour tout le monde.







    Il est arrivé aujourd'hui à
    5:30:11.
    Et vous n'étiez pas là pour l'accueillir...







    2 commentaires


  • Jamais l'anti-France ne nous égalera.







    Oui, bon.
    Tout compte fait j'achèterai mon prochain costume à Cuba.

    Et après on s'étonnera
    si nos exportations de sur-mesure masculin sont en chute libre.
    Peut-être si on choisissait un autre mannequin...





    4 commentaires


  • Le côté cosy de l'Anglais.


    Mrs. Kate Chisholm,
    directrice de la Skerne Park Academy,
    une école primaire de Darlington dans le nord-est de l'Angleterre,
    vous parle.

    « J’ai constaté une augmentation du nombre de parents habillés en pyjama
    et parfois chaussés de pantoufles
    lorsqu’ils accompagnent leurs enfants à l’école.
    Pourrais-je vous demander
    de bien vouloir prendre le temps de vous habiller convenablement ?
    Si nous voulons élever le niveau,
    ce n’est pas trop que de demander aux parents de venir lavés et habillés. »





    C'est le courrier qu'a envoyé Kate aux parents d'élèves.
    Parce qu'il y a du laisser-aller dans leur tenue vestimentaire
    quand ils accompagnent leur progéniture à l'école.
    Ils ne sont pas rares ceux qui paraissent le matin encore vêtus de leur pyjama.
    De surcroît pas lavés.

    Ah, les mamans qui sentent encore bon le lit chaud...
    Ça donne envie d'emmener un enfant à l'école.
    Le jour où les mamans viendront
    emmitouflées dans leur couette
    un lit pliant sous le bras
    j'irai bien y faire un tour.

    Maintenant je guette avec impatience la même lettre
    demandant aux parents de ne pas chercher leurs enfants le soir
    en ayant déjà mis leur pyjama.






    votre commentaire


  • Montrez que vous aussi vous osez.







    De préférence directement sur l'écran.
    Avec un feutre blanc.
    Si vous n'êtes que moyennement courageux
    faites le sur un ordi qui ne vous appartient pas.



    – Cliquer sur la photo pour l'agrandir –


    Vous pourrez ensuite vous désaltérer d'une orangeade
    servie dans un service Cabu.

    Il dessinait bien.
    J'entends même la musique.


    -+-


    « Ce matin-là,
    après le bruit assourdissant d'une soixantaine de coups de feu
    tirés en trois minutes dans la salle de rédaction,
    un immense silence envahit la pièce.
    J'espérais entendre des plaintes, des gémissements.
    Mais non, pas un son.
    Ce silence me fit comprendre qu'ils étaient morts ».
    – Riss –




    3 commentaires