• C'est la saison du Blanc








    Non, on ne parle pas de séjour à la montagne.


    Ni de routes glissantes non mises au noir par mesure d'économie.
    Non.
    Mais de linge de maison.
    Plus particulièrement de parures de lit.

    Les fabricants proposent de nos jours
    des créations originales qui préparent aux rêves.
    De quoi regretter de ne plus être petit.











    Vous allez me dire,
    il faut être allongé correctement dans son lit,
    ne pas bouger,
    avoir la tête bien placée au centre de l'oreiller.
    Oui.
    Mais pour cela il suffit d'attacher l'enfant.
    Ecco.


    Moi je vais continuer à dormir
    élégamment couché dans ma parure rouge et grise.
    La parure assortie à l'habillage de mon blog préféré.





    Et là je pourrai
    me tourner,
    m'entortiller,
    m'envelopper,
    m'enrouler,
    m'emmailloter,
    m'emmitoufler,
    comme je veux.

    Je serai toujours présentable.




    « Près des yeux, près du cœurIl est bleu mon lundi, il est bleu, il est bleu, il est bleu !!! »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Janvier à 09:45

    oh mon pauvre .. sauf département 57, 67 et 68 .. pas de tenue de chevalier pour toi !!
    je comprends que tu sois dépité !! yeshe

      • Dimanche 8 Janvier à 10:22

        Monsieur Hercule Poirot doit corriger la déduction de Miss Marple.
        Les parures de lit sont en vente le 26 décembre, sauf dans les 57, 67, 68 qui bénéficient d'un jour férié supplémentaire pour récupérer des agapes de noël. Donc il fallait attendre le 27 décembre pour profiter de cet arrivage.
        Tout comme les 57, 67, 68 ont également un jour férié supplémentaire le vendredi saint, le vendredi avant pâques. Ce qui  crée de gros embouteillages à Belfort. Des embouteillages causés par les 68 du sud qui se rendent dans le 90 pour y faire du tourisme commercial.
        Les Belfortains impriment même des flyers remis par des hôtesses pour que ces touristes un peu spéciaux puissent réussir à garer leur voiture.
        Moi, le vendredi saint, je reste chez moi. J'ai alors déjà stocké depuis longtemps mes lièvres de pâques. Les fameux lièvres avec leur peau fine et craquante et leurs oreilles mastoc.
        Ça approche. Mais d'abord il y aura les merveilles de carnaval.  :-)

        T'en manges une, tu dois passer l'aspirateur. Et si tu sors sans vérifier ta mise tu te fais arrêter par le premier pandore venu qui te soupçonnera d'être une consommatrice régulière de cocaïne.
        Tu devras l'obliger à te lécher le visage pour le convaincre que ce n'est que du sucre glace.  :-)

      • Dimanche 8 Janvier à 10:53

        lécher le visage ....beurk .. heureusement .. je suis diabétique !!

      • Dimanche 8 Janvier à 11:42

        Alors il ne te reste plus qu'à acheter une merveille et de vraiment la saupoudrer de cocaïne.
        Normalement dans ce cas-là la sécu devrait rembourser ce produit de substitution au sucre.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :