• C'était bien mieux avant



    Vive les mémés d'antan !


    Trouvé un bouquin d'occasion dont personne ne voulait.
    Un bouquin qui vogue sur la mode
    des bonnes vieilles recettes de mémé qui, elles, savaient.





    Vous vous servez beaucoup de bicarbonate de soude ?
    Ou plutôt, autour de vous certaines dames s'en servent-elles ?
    Vous devriez leur conseiller de lire ces petits extraits de l'ouvrage.
    Souvent on y cite des trucs de grands-mères.
    Nos grands-mères faisaient ci, faisaient ça, etc.

    Jugez par vous-même.









    Ah, avoir eu une compagne
    " qui prenait soin de sa poitrine,
    qui confectionnait une pâte maison afin de garder les seins fermes,
    qui avait un décolleté soyeux et doux au toucher,
    et qui avait des mains douces et prêtes à affronter... l'hiver
    ".

    Je suis né trop tard.

    Et puis c'était sauvage quand mémé affrontait pépé.





    " Le bicarbonate de soude apaisera vos brûlures intimes,
    notamment celles qui sont provoquées par les frottements des vêtements
    ou les rapports sexuels ".
    Les frottements des vêtements on peut oublier, mémé ne portait pas de jean.
    Ou alors elle était fermière au far-west.


    -+-


    Cette histoire de bicarbonate de soude me rappelle
    le jour où nous avions trouvé une recette de petits gâteaux
    dont un des ingrédients était le bicarbonate de soude.
    Visite à la droguerie (c'était il y a longtemps).
    " - Bonjour madame la droguiste. On aimerait du bicarbonate de soude "
    – Ah oui, vous avez raison, c'est très efficace pour nettoyer les toilettes "
    " – Ah non, c'est pour faire des petits gâteaux ! "
    " – Vous avez raison, ça marche aussi "
    J'en avais mangé et n'en étais pas mort
    comme vous pouvez le constater.

    « Et on part où le weekend prochain ?Mais comment ça marche ? »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    gotchien
    Vendredi 12 Avril à 07:07

    Aujourd'hui , pour avoir une poitrine ferme ,les femmes préfèrent les implants . Ce n'est pas le même budget mais ce n'est pas la même époque non plu .

      • Vendredi 12 Avril à 07:28

        Et autrefois pépé pouvait en plus aider mémé à appliquer la pâte.
        Ce qui me fait penser à un petit métier disparu. Il paraît (je suis trop jeune pour avoir envoyé une candidature spontanée) qu'autrefois au Lido il y avait un préposé qui s'occupait de masser les seins des belles filles bleues avant leur entrée en scène pour qu'ils aient bel aspect.
        Je suis vraiment né trop tard...

    2
    Mardi 16 Avril à 10:57

    Sérieux ! je l'utilise vraiment et diversement ! (mais pas pour mes seins, car même avec 20 kilos de ladite mixture, pour moi c'est trop tard ...)

      • Mercredi 17 Avril à 06:57

        Il faut être persévérante.
        Fais encore un essai avec 40 kilos de ladite mixture, tu vas y arriver.

    3
    Françoise
    Mardi 16 Avril à 19:44

    Eh bien oui, je m'en sers régulièrement : lessive de blanc, ménage et cuisine, j'ignorais ses autres bienfaits potentiels.

    Euh... j'ai l'impression que les deux premiers titres ont été inversés... Comme je suis la seule à le suggérer le doute s'insinue sarcastic.

      • Mercredi 17 Avril à 07:04

        Je vais révéler un secret de mon processus de création.
        Quand je commence un article j'ai bien sûr une idée en tête. Mais pas forcément les 2 titres. Souvent le premier jet c'est "rgjslkugluwrb" et "jwsrginjnn.". Ce n'est qu'après que viennent les titres qui parfois sont encore permutés. Le pire c'est que parfois je commence un article et qu'à la fin il a largement dévié de l'idée originelle.
        Mais en général c'est mieux qu'au début.
        La foule consternée: "– Mais à quoi ça devait ressembler au début...".

    4
    Françoise
    Jeudi 18 Avril à 19:17

    Il faut donc bac + 35 en informatique pour tenir un blog, c'est bien ce que je craignais.

    Je ne suis pas sûre du tout d'avoir employé le vocabulaire e-doine (à des quoi si tu préfères) : par titre je voulais dire Une poitrine ferme et Un beau décolleté.

    Je ne suis qu'une fille et j'avais pensé à un scan de l'ouvrage, ce qui était peut-être le K.

      • Jeudi 18 Avril à 19:35

        J'avais mal compris. Je ne suis qu'un garçon.
        Ce ne sont effectivement que des scans de l'ouvrage. J'ai préféré scanner sans ça personne ne m'aurait cru. Et j'ai scanner dans l'ordre des pages. Post-it, donc scan.
        Un blog c'est toute une aventure.

    5
    Françoise
    Jeudi 18 Avril à 19:20

    PS : Mais à quoi ça devait ressembler au début ?

    Signé la foule consternée



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :