• Ça fait un certain nombre d'années qu'ils ont commencé...



    ... et je ne comprends toujours pas en quoi ça peut être utile.
    À part me faire écrire un article ronchon.


    Quand en voiture j'entre dans un village,
    de plus en plus je dois passer par une sorte de chicane
    construite pour me faire ralentir.
    C'est assez efficace.
    Il n'y aurait pas de chicane
    je mettrais plus de temps pour passer de 90 km/h à 50 km/h.
    Donc efficace pour la sécurité du village.



    – Cliquer sur la photo pour l'agrandir –


    – Cliquer sur la photo pour l'agrandir –


    Mais qui dit entrée de village dit également sortie de village.
    Et là il faudrait m'expliquer
    à quoi sert de construire une chicane de sortie parallèle à la chicane d'entrée.
    Quel est l'intérêt d'obliger quelqu'un qui roule à 50 km/h
    de ralentir à 20 km/h
    juste avant de pouvoir rouler à 90 km/h ?

    Et la conduite éco-responsable ?
    Hein ?




    « Première rétorsionElle avait osé »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Françoise
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 08:25

    Hum... sans vouloir te contrarier, tu sais que je ne me le permettrais pas, il me semble que pour ceux qui viennent en face, c'est l'entrée du village. Mais je ne suis qu'une fille, je peux me tromper hein  sarcastic...

    France = ronds-points, ralentisseurs, chicanes, dos d'âne, radars, racket au stationnement...

    PS : ils ont eu le temps de préparer une longue nécro pour Rocard

    2
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 10:27

    C'est bien ce que je disais, entrée veut dire également sortie.
    Donc entrée en chicane et techniquement aucun problème pour faire une sortie droite.
    Il y a deux voies de circulation séparées par un terre-plein central.
    ...
    Je commence à parler comme un gendarme. Ça doit être l'effet de la lecture du "Guide de l'accompagnateur".  :-)

    En utilisant la machine à raboter les quais de la SNCF il y peut-être moyen d'arranger facilement le problème. Il suffit de rajouter des rails en plus des deux chicanes.
    Je suis un garçon, j'ai des idées.  :-)

    PS: Plus la personnalité vieillit, plus la nécro est longue.

    3
    Françoise
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 11:27

    Tu ne les imagines quand même pas penser au cours du même siècle à la chicane double et à la simple ??? Ce sont des experts Môssieur !

    Je diagnostique un délire optimistique sévère.

    4
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 12:23

    :-)
    Me faire traiter d'optimiste à mon âge...
    Mieux vaut entendre ça que d'être aveugle, comme le disait si justement Gilbert Montagné.  :-)

    La blague du jour.
    Monsieur et madame Lande ont un fils.
    Comment s'appelle-t-il ?
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    Francis

    5
    Françoise
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 14:38

    Mééééééééétresse elle m'a traité, et en plus CHEZ MOI !!!

    J'avoue que même avec la solution, il m'a fallu quelques secondes...

    Les chats faisant occasionnellement des chiens et le fruit tombant parfois loin de l'arbre etc. à 23h49 puis 23h50 hier soir j'ai eu droit à 2 whatsapp dans le groupe family, d'abord :

    - Jaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

    puis

    - Schnaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaps pour tout le monde.

    On avait déjà eu droit à quelques Toooooooooooooooooooor au cours des semaines précédentes.

    sarcasticoops

    6
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 15:22

    Moi hier soir à 23h49 je dormais parfaitement bien. Il ne doit pas y avoir d'Allemands habitant le coin. Ils doivent être tous repartis en 45. :-)
    Ça ressemble à du harcèlement moral ce qui t'arrive.
    Il doit bien y avoir un accord franco-allemand qui doit permettre de remédier à cet état de fait (fête?).  :-)

    Mais tu ne connais pas ton bonheur. Je suis en train de remettre sur pieds un vieux tourne-disque chiné ce matin. Et pour ne pas le tester avec un de mes vinyles je me sers du 45 tours qui y avait été abandonné.
    Cinq fois déjà que j'ai écouté "C'est guignol" braillé par Chantal Goya...

    PS: Parle-leur de Volkswagen, ça devrait les calmer.

    7
    Françoise
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 17:48

    Je n'étais pas encore rentrée sinon je n'aurais pas entendu :-)

    Ils ne jurent que par béhemme et ont toujours critiqué la voiture du peuple, ce n'est pas avec ça que je vais les calmer...

    Naaaannnn ! Pas Goya... J'espère que tu as une bonne isolation, c'est un coup à risquer une invasion violente de voisins qui au mieux détruiraient le vinyle, tu vis dangereusement sarcastic.

    8
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 18:55

    Tu ne crois pas si bien dire.
    Pendant les premiers essais il fallait mettre le son à fond et le son était complètement distordu.
    Mais les voisins les plus proches semblent être partis en vacances, les volets sont fermés depuis deux jours. Ou bien ils sont morts.

    Je n'avais pas vraiment peur d'une invasion violente d'un voisin plus éloigné. Peut-être même que ça lui aurait plu.
    J'avais plus peur pour ma réputation.  :-)
    Qui pourtant...

    9
    Jeudi 7 Juillet 2016 à 08:14

    moi je crois que c'est pour pouvoir admirer le lapin de dos après l'avoir vu de face

    10
    Jeudi 7 Juillet 2016 à 08:49

    Alors, le lapin, c'est amusant que tu en parles.
    Déjà tu as reconnu le lapin de dos, ce qui n'est pas évident.
    Et ensuite j'en parlais dans l'article original et j'avais retiré ce passage.  :-)
    Mais je l'ai encore dans un brouillon.
    "À gauche de la photo on peut voir des bottes de paille avec deux pagaies plantées à leur sommet. Vues de devant ces bottes de paille représentent en fait un lapin stylisé,
    les pagaies étant les oreilles. Et cette œuvre d'art est là pour informer les gens qui entrent au village qu'il s'y déroulera prochainement une Fête de la carotte.
    En roulant à 20 km/h on n'y échappe pas."
    J'aurais dû le prendre en photo, mais j'étais obnubilé par ma chicane.
    Et refaire maintenant deux fois 50 km pour ça...
    Surtout que la Fête de la carotte est maintenant passée.  :-)



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :