• Commémorations



    Et après ?


    Aujourd'hui, commémoration de Charlie et de l'Hypercasher.
    Les personnalités politiques et publiques
    pouvaient s'y mettre en valeur en prenant un air grave
    et en montrant une empathie probablement sincère aux rescapés.
    Ça met du baume au cœur aux parents des victimes et des témoins des événements.

    Oui, mais après ?

    Après ce sera comme avant, ça recommencera.
    On ne sait pas quand.
    Mais dans 1 jour, 1 mois, 1 an, 10 ans, ou 100 ans,
    ça recommencera.

    Tant qu''il aura des religions (des sectes)
    conduites par des gourous
    (papes, imams, rabbins, etc)
    suivis par des fidèles,
    ça recommencera.
    Toutes les religions ont traîné des casseroles à un moment ou à un autre de leur existence
    et à un moment ou à un autre elles renouvèleront leur batterie de cuisine.
    De tout temps depuis que l'homme existe,
    l'homme a inventé des dieux en les craignant
    tout en se moquant du dieu des voisins.
    De tout temps l'homme a été superstitieux,
    parce qu'une croyance en un dieu quelconque
    n'est pas autre chose qu'une superstition.
    De tout temps entre deux périodes d'accalmie,
    l'homme s'en est pris à ceux qui ne partageaient pas ses idées.





    Je ne leur pardonnerai jamais
    d'avoir tué mon enfance en tuant Cabu,
    d'avoir tué mon adolescence en tuant Cabu et Wolinski,
    et d'avoir tué ma vie d'adulte en tuant Cabu, Wolinski, Charb et Tignous.

    Jamais.



    « Le père noël n'en fait qu'à sa têteSerutha est douée »

  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Janvier à 17:33

    Je signe des deux mains et du coeur. Et c'est bien joli les commémorations mais ça ne règle pas le problème !
    (J'effleure ICI et )
    Bonne journée.

      • Mardi 9 Janvier à 07:49

        Ça fait du bien de sentir qu'on n'est pas tout seul.
        Mais après avoir effleuré ICI et je crois être encore plus extrême que toi.  :-)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Jeudi 11 Janvier à 12:49

    Mes écrits, en l'occurrence, sont en deçà de mes pensées. J'ajoute qu'ils "m' " ont tué un "pays", comme on dit familièrement, parce que, comme Cabu, je suis de Châlons...
    Le prob, c'est qu'on est plus nombreux qu'il n'y paraît, mais ce sont toujours les mêmes voix qu'on entend (qu'on nous fait écouter) et toujours les mêmes silences, le même laxisme, qui sont assourdissants. Le monde qu'on vit est tragique, bestial et dramatique en bien des endroits. Concernant les religions, ma conception de laïcité à moi, dans un premier temps, c'est l'anonymat ; elle devrait rester dans la sphère privée et ne pas dépasser, dans tous les sens du terme, ni dans les vêtements, ni dans les actes à l'égard d'autrui. Déjà cela permettrait de en pas avoir d'a priori énervant, pour le moins. Arrêtez de faire chier le monde avec des connards virtuels et assumez votre état d'humain transitoire. Le reste est au mieux, une attelle, et tant mieux pour ceux que ça aide, mais au pire, malheureusement, une arme rouge mortelle. Bon j'arrête, sinon je vais me laisser envahir par la rage.

      • Jeudi 11 Janvier à 16:56

        Là je dois dire qu'on est sur la même longueur d'onde.
        Je peux même parler d'une chose qui est ignorée par beaucoup de Français de "Vieille France" comme le disent si joliment les notaires. C'est le concordat qui est en vigueur en Alsace-Moselle depuis 1918.
        Un exemple de ce que c'est dans la vie quotidienne. J'ai vécu l'école laïque et obligatoire (pas une école religieuse, hein!) avec chaque semaine 1 heure de religion dispensée par l'instituteur et 1 heure de catéchisme dispensée par un prêtre, dans les locaux de l'école. De nos jours les parents peuvent demander l'exemption d'enseignement religieux, mais la règle reste l'enseignement religieux à l'école, aujourd'hui le plus souvent dispensé par un laïque envoyé par l'église. Même au collège.
        Un autre exemple qui est ignoré par la plupart des Français, même par les Alsaco-Mosellans, c'est que les ministres du culte (j'aime bien cette expression :-) ) sont ici rémunérés par l'État. Ce qui veut dire par les impôts, même les impôts payés par les athées. Et tous les Français contribuent à rémunérer les religieux de chez moi. Pas uniquement les Alsaco-Mosellans. Ça fait mal, hein?  :-)
        Depuis 100 ans personne n'a osé mettre fin à cette aberration. Remarque l'avantage c'est qu'on a 2 jours fériés en plus ( :-) ), mais je préférais quand même l'application de la loi de 1905.
        Si chaque religion restait dans son coin et ne se mêlait pas de la façon de vivre des autres, pas de problème. Mais elles sont de plus en plus présentes, se mêlent de plus en plus des problèmes sociétaux. Et curieusement, alors qu'elles sont souvent divisées sur beaucoup de sujets, là elles sont en général d'accord entre elles. Mariage gay, contraception, avortement, etc. On met les religions en avant, on leur demande leur avis, on leur donne une respectabilité et une légitimité qu'elles n'ont pas à avoir. Ce n'est pas aux religions de décider la façon de vivre des êtres humains.
        Et même les croyants, quelle que soit leur religion, ont à respecter les lois françaises. On est beaucoup trop laxistes sur certaines pratiques moyenâgeuses. Par exemple en ce qui concerne les abatages rituels ou la circoncision. Tout ça parce que c'est marqué dans des livres vieux de 2000 ans... Ne pas éviter à un animal abattu d'être inconscient au moment du passage de vie à trépas c'est de la maltraitance à animaux, le code pénal en parle, et la circoncision si un non-israélite ou un non-musulman la pratique devient de la mutilation. Pourquoi alors c'est toléré au nom de certaines religions?
        Mais je crois que je prêche une convaincue.  :-)
        Par contre je suis plutôt pessimiste (de toute façon je suis pessimiste pour tout) et j'ai peur que nous ne soyons pas si nombreux que ça. Personnellement de tous les gens que je fréquente ou que j'ai fréquenté il y en a peu, presque pas, qui partagent mes opinions.

    3
    Vendredi 12 Janvier à 12:17

    Merci pour ce message-là. J'avais vaguement entendu parler du concordat, sans en connaître les "détails".
    Quant aux impôts, il y a bien des endroits où je préfère ne pas savoir qu'ils vont ... ça ferait peut-être encore plus mal.
    Pour le reste, compte tenu du fait que je suis d'accord avec quasiment la majorité de ce que tu dis, j'ai envie de dire ... amen !  :-)

      • Vendredi 12 Janvier à 16:48

        Ite missa est.
        Ce qui signifie "Allez, c'est la mission" et non pas "Allez, la messe est dite" comme on le croit souvent.
        Ni "Allez, tous au bistrot" comme ça se pratique encore souvent dans nos campagnes. :-)



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :