• Coussin végétal.


    Voilà qui va vous changer des pots de fleurs.

    Chez "Petite nature" à Montreuil,
    on fabrique des petits coussins.



    Jusque là rien de spécialement original.
    Sauf que ces petits coussins composés de lin et d'une toile étanche
    contiennent un substrat et des graines.
    Il sont légers, incassables, propres (la terre et l'eau restent enfermés).
    Incassables et propres ce sont eux qui le disent,
    faudra pas m'engueuler si ça fait des cochonneries chez vous.

    Ce coussin est simple à utiliser.




    Vous sortez le coussin de son sachet.




    Vous le passez sous un filet d'eau pendant une minute.




    Une fois que le coussin a fini de gonfler
    vous pressez avec les doigts la maille du dessus
    pour bien répartir le substrat dans tout le volume.
    Disposez alors le coussin dans un endroit tempéré et lumineux
    et arrosez régulièrement pour maintenir un environnement humide.




    Les premières feuilles vont mettre entre 2 et 9 jours pour apparaître.
    Faites pivoter le coussin si les tiges partent trop en direction de la lumière.
    Si tout se passe bien il se pourrait même qu'il soit nécessaire d’éclaircir.

    Quelques exemples de ce qui peut arriver si vous avez la main verte.



    Calendulas



    Capucines



    Pétunias



    Roses d'Inde



    Même du basilic !

    Et vous pourrez, en étant habile,
    ôter les plantes mortes
    et insérer de nouvelles graines dans le coussin.
    Ce sont eux qui l'affirment.

    -+-

    Et les vers de terre ?
    Vous croyez qu'ils ont pensé aux vers de terre ?
    C'est important les vers de terre dans la terre.


    5 commentaires


  • Ce sont tous des Mac Gyver.




    Lefred-Thouron / Le canard enchaîné / 19 septembre 2018

    Je ne me fais pas de souci pour cet enseignant.
    Il est sûrement comme ses confrères très débrouillard.
    Tout comme cet enseignant
    qui gagne du temps en effaçant son tableau rapidement.



    Certains enseignants sont même très bricoleurs.
    La preuve par l'achat que j'ai effectué dernièrement dans un vide-grenier
    sur le stand d'un établissement scolaire.
    Un vieux projecteur de diapos
    dont la France avait le secret
    et qui équipait surtout ses administrations.
    Projecteur pourvu comme il se doit
    de petits pieds dévissables pour régler la hauteur de projection.



    Là aussi l'enseignant avait trouvé le moyen de gagner du temps.

    Il avait scié un morceau de plinthe
    et y avait inscrit un message à caractère informatif.

    Recto

    Réservé pour projecteur

    Verso

    Réservé pour surélever le projecteur
    (Plus pratique que de dévisser les pieds)

    Faudrait pas qu'on lui subtilise son suréleveur pour un autre usage.
    On ne se méfie jamais assez des collègues de travail.

    Je suppose qu'on n'avait pas expliqué à l'enseignant
    qu'il suffisait de soulever légèrement l'avant de l'appareil d'une main
    en vissant/dévissant les petits pieds de l'autre
    pour que le vissage/dévissage s'effectue sans aucun problème.
    Probablement qu'on n'avait même pas jugé utile
    d'inclure cette explication dans le mode d'emploi.


    1 commentaire


  • Tu prends ceux qui te plaisent.


    Un professeur et père de famille américain de 34 ans
    a demandé à sa fille de s'introduire dans une machine à pince
    pour y dérober les jouets difficilement accessibles légalement.
    Parce que légalement, hein... Vous avez déjà essayé, vous ?

    Il a été arrêté après que la police de Salem
    eut diffusé une vidéo montrant son méfait sur facebook
    en demandant l'aide de la population pour le retrouver.


    1'27"

    On voit bien sortir la petite fille de la machine.
    Moi j'aurais bien voulu la voir également y entrer,
    ça devait être encore plus amusant.

    Les enfants ça ne devrait jamais grandir,
    c'en est la preuve.

    Il y a quand même quelque chose qui m'intrigue.
    On voit nettement
    que ce ne sont pas des images de vidéo-surveillance qui ont été utilisées.
    Donc quelqu'un a filmé la scène de très près avec son smartphone.
    Et ça ne semble absolument pas déranger
    le délinquant pendant qu'il accomplit son forfait.
    Il doit être sûr de son bon droit.
    En même temps il y a tellement de gens
    qui tiennent un smartphone à la main autour de soi
    qu'on n'y prête même plus vraiment attention.

    -+-

    Moi, petit, je ne rentrais pas dans les distributeurs automatiques.
    Mais j'essayais toujours d'actionner la machine sans mettre de pièce.
    En employant la force brute de mes petits bras.
    Ça marchait parfois.
    Et surtout je n'oubliais jamais d'appuyer sur le bouton
    qui servait à rendre les pièces refusées.
    Une pièce bloquait parfois toutes les pièces insérées par la suite.
    Et alors là, c'était le jackpot.


    À l'époque il n'y avait pas encore de smartphones.
    De toute façon maintenant il y a prescription.


    votre commentaire


  • Usure.



    À votre avis,
    qu'est-ce que les gens peuvent bien faire à cet endroit
    pour que le parquet soit tellement usé ?





    C'est une question qui demande réponse.
    Surtout que j'ai la réponse.




    22 commentaires


  • Et les vautours aussi !


    Peut-être que vous n'écoutiez pas France Inter dimanche dernier à 5h30.
    Oui, du matin.
    Moi d'habitude non plus, mais en voiture il m'arrive de le faire.

    Je vais donc vous raconter ce que j'ai appris ce matin-là.

    L'émission s’appelait "CO² mon amour"
    et était en fait une rediffusion nocturne de la diffusion diurne.
    L'une des invitées
    (je n'ai pas entendu l'émission en entier)
    était la chanteuse Camille.
    Je ne l'avais pas reconnue,
    ce n'est qu'après coup,
    en regardant les programmes de la station pour savoir qui j'avais écouté,
    que j'ai su que c'était elle.
    Et donc Camille nous parlait de la terre qu'on maltraitait,
    pas la terre la grosse boule ronde,
    non,
    le machin qui est là pour planter des légumes et des arbres.
    Il faut uniquement nourrir la terre d'excréments ou assimilés
    et y laisser vivre toutes les petites bêtes qui y vivent.
    Je n'ignorais pas qu'on la maltraitait.
    Calme-toi Marlène, pas Camille, la terre.

    C'est ensuite que c'est devenu intéressant.
    Attention.

    Surtout,
    PAS DE CADAVRES EN DÉCOMPOSITION DANS LA TERRE.

    Et pas d'incinération non plus,
    TRÈS MAUVAIS POUR LE BILAN CARBONE.

    Ah oui, ok Camille,
    et qu'est-ce qu'on va faire de moi quand je ne serai plus vivant ?

    Camille avait la solution.

    IL FAUT LAISSER FAIRE LES ANIMAUX NÉCROPHAGES.

    Je trouve l'idée formidable.
    Nous avons déjà des cimetières partout.
    Il suffira d'y déposer les cadavres.
    Bon, si on fait ça on risque quand même le blocage des routes
    par les entreprises de pompes funèbres
    pendant 2 jours suivis de 3 jours de non-blocage et ainsi de suite.
    Les animaux nécrophages,
    vautours, hyènes, chacals et même sangliers
    ainsi que différents insectes,
    comprendront vite
    où ils pourront désormais trouver abondance de nourriture,
    l'instinct animal ayant été inventé pour ça.
    Ah, se faire dévorer par une hyène rieuse,
    quelle belle fin de vie,
    ou plus exactement quel beau début de mort.





    Pour être complet je dois encore ajouter
    qu'un monsieur est alors intervenu en affirmant qu'au Tibet c'est ce qu'ils font.
    Quand je croiserai Tintin je lui demanderai.
    Il doit savoir, lui, il était déjà au Tibet.

    Puis Camille a alors commencé à tousser,
    elle aurait voulu boire de l'eau,
    mais sa gourde était vide
    et elle ne voulait pas de l'eau en bouteille que lui proposait France Inter.
    Elle a donc encore continué à tousser un peu.
    Les hyènes s'approchaient déjà dangereusement de la Maison de la radio
    quand Camille a pu reprendre son souffle.
    Elle en a profité pour dire
    que si on n'aimait pas l'eau du robinet on pouvait la filtrer.

    Euh...
    On peut trouver quelque part le bilan carbone des filtres à eau du robinet ?

    -+-

    Message personnel.
    Moi j'adore l'eau plate de mon robinet, elle est excellente.
    Camille, passe me voir pour la goûter.
    Je te ferai également visiter mon cimetière.
    On pourra étudier la meilleure façon de le transformer en zoo nécrophage.
    J'inviterai également le maire vert de ma commune.
    On lui fera part de notre projet.



    4 commentaires