• E904



    La kerria lacca.


    La kerria lacca est une cochenille asiatique de la famille des Kerriidae.
    Elle recouvre de ses sécrétions
    tout ce qu'elle touche dans le but louable de protéger son nid.



    En séchant cette salive donne une croûte visqueuse.
    Elle est alors récoltée sur le tronc des arbres,
    concassée puis purifiée à chaud à l'aide d'un solvant.
    La masse pâteuse ainsi obtenue est ensuite mélangée avec
    de l'alcool éthylique,
    méthylique,
    butylique,
    amylique,
    de l'ammoniaque,
    de la soude caustique,
    de la potasse,
    du borax,
    et des carbonates alcalins.
    Tout ça pour en faire une jolie gomme d'enrobage
    de couleur orangée ou blond doré
    pour recouvrir sucreries et pâtisseries diverses et variées.
    Ce produit est alors appelé E904 ou par un petit nom mignon, le shellac.

    Qu'on peut entre autres déguster sur une bûche café-noisette de Picard.



    Alors déjà ce n'est pas très appétissant de savoir qu'on va manger
    de la salive de kerria lacca
    concassée puis purifiée à chaud à l'aide d'un solvant,
    puis mélangée avec
    de l'alcool éthylique,
    méthylique,
    butylique,
    amylique,
    de l'ammoniaque,
    de la soude caustique,
    de la potasse,
    du borax,
    et des carbonates alcalins.

    Mais je me pose quand même une question.
    Quel esprit malade s'est un jour imaginé
    qu'on pourrait mélanger
    de la salive de kerria lacca
    concassée puis purifiée à chaud à l'aide d'un solvant,
    puis mélangée avec
    de l'alcool éthylique,
    méthylique,
    butylique,
    amylique,
    de l'ammoniaque,
    de la soude caustique,
    de la potasse,
    du borax,
    et des carbonates alcalins
    pour ensuite la manger.

    Faut vraiment avoir beaucoup de fantaisie...

    Régalez-vous.
    https://www.foodwatch.org/fr/accueil



    « RébusD’r Hans im Schnòkeloch »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 08:52
    Du temps de mes jeunes années, j'ai fait un stage sur la teinture naturelle de la laine.
    La cochenille faisait partie des recettes avec les pelures d'oignon etc...
    Je pense que ses vertus colorantes sont exploitées depuis longtemps, la recette dont tu nous parles vise juste à rendre la cochenille comestible... Cela laisse songeur...
      • Dimanche 10 Décembre 2017 à 09:27

        Tes jeunes années ne sont pas si lointaines.
        ♫♪♫ Sifflotement ♪♫♪
        Les pelures d'oignon j'avais connu pour teindre les œufs de pâques. Mais on restait quand même dans le végétal consommable.
        Tu vas rire, mais je trouve la cochenille encore plus comestible nature qu'avec tous les ingrédients qu'on rajoute pour obtenir la mignonne shellac qui n'effraie pas dans les ingrédients. De la soude caustique, tu te rends compte?
        Les prochains Haribo je vais mieux les contrôler.
        Tiens, dans le même genre, j'avais décidé en la croisant d'acheter une salade de radis noirs déjà mise en barquette par le rayon traiteur de mon super. Je voulais vivre sainement en mangeant un de mes 5 fruits et légumes par jour.

        Si tu as du mal à lire l'étiquette dont le texte doit avoir été dupliqué de la boîte de 2kg de salade de radis noirs (les ingrédients commencent par "Salade de radis noirs 2kg"...) livrée par le fournisseur, on mange du E330, du E300, du E262, du E621, du E202, du E211, et du E415. Si tu l'achètes au stand traiteur ça m'étonnerait qu'ils te collent cette étiquette sur la barquette et tu t'imagines alors que le super a confectionné la salade dans sa petite cuisine. Mais je ne suis pas concerné, si j'achète en grande surface c'est pour éviter le contact avec le petit commerçant. Je discute seulement si on "oublie" de me donner les figurines schtroumpf ou star wars, non mais.
        Mais la salade était bonne.  :-)

    2
    Françoise
    Dimanche 10 Décembre 2017 à 13:29

    Glups, bon appétit !

    Un petit coup de nanoparticules en pousse-café ?

    http://www.60millions-mag.com/2017/08/24/des-nanoparticules-cachees-dans-nos-assiettes-11318

      • Dimanche 10 Décembre 2017 à 17:06

        Je sais pas, ça c'est pour les djeunz.
        Je préfère rester dans le traditionnel, le qui-sent bon-le-terroir, l'authentique, la soude caustique, le borax, l'alcool méthylique, ce qui a déjà fait ses preuves, quoi.  :-)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :




    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :