• Il était une fois...



    Les cubes à stories.


    Un truc que je ne connaissais pas
    trouvé lors d'une déambulation au milieu de vendeurs
    proposant des objets qui leur sont devenus inutiles
    mais qui parfois m'intéressent beaucoup.


    Story Cubes.
    Les cubes à histoire.


    Encore un jeu tout simple.
    Une petite boîte carrée qui contient neuf jolis cubes.
    Sur les faces des cubes non pas des points, mais des petits dessins.





    Vous voyez où je veux en venir ?
    Oui, voilà.
    On lance simplement les dés
    et on se sert des dessins que le hasard nous propose pour raconter une histoire.
    Idéal pour les écrivains en mal d'imagination.

    Ceci est le modèle de base.
    Comme le public a répondu favorablement à cette première mouture,
    deux jeux complémentaires ont été créés.
    Une boîte "actions" et une boîte "voyages".







    Vous n'aurez plus d'excuse si votre histoire n'avance pas.

    Et si vous voulez piquer son job à un scénariste
    ils ont également pensé à vous.
    Procurez-vous une des boîtes Story World.





    Des cubes Batman, Scooby-Doo, Doctor Who ou encore Looney Tunes.

    Essayons.







    Allez, je lance mes dés.





    Voyons...


    -+-


    ♪♫♪♫♪♫♪♪♫
    Merdre, encore le portable.
    Un coup de fil en général ça annonce des ennuis.
    Un ordi qui ne fonctionne plus,
    une proposition d'assurance dépendance-vieillesse
    (enfin là c'est vraiment de la fiction,
    parce que lorsque je décroche je les sens tout de suite
    et j'ai raccroché au bout de trois secondes) ou encore ...
    Pouf !
    Ah ben mince, il voulait juste me signaler qu'il brûlait
    et ce n'est même pas un Samsung Galaxy S7.
    Heureusement que je suis en train de visiter le Haut-Koenigsbourg
    et que je me trouve justement dans sa tour.
    Hop, le portable par-dessus bord.
    Me voilà bien triste, je venais juste d'attraper le Pokemon du château...
    Comment vais-je maintenant pouvoir occuper mon temps libre ?
    UN LIVRE ! Voilà ce qu'il me faut, un livre.
    Depuis le temps que je n'ai plus lu, j'espère ne pas avoir oublié.
    Comment? Oui, je sais écrire mais pas lire.
    Je vais rentrer chez moi et vite passer une commande Amazon Express.
    Déjà le drone sonne à ma porte pour me remettre mon colis.
    J'ouvre fébrilement le paquet puis feuillette le livre.
    J'avais oublié que les caractères étaient si petits.
    Mais en bon homme d'intérieur
    j'ai dans un tiroir une loupe de fabrication contemporaine chinoise
    qui me sert à lire les petits caractères sur les emballages.
    Tel une flèche, je me jette sur le livre.
    Tiens, quelle idée m'a pris de commander un atlas.
    Je ne sais quelle direction prendre.
    ♪♫♪♫♪♫♪♪♫
    C'est quoi encore?
    La lampe de poche de fabrication contemporaine chinoise
    qui se trouvait dans le tiroir juste à côté de la loupe.
    Elle aussi voulait me signaler qu'elle brûlait.
    Pouf !
    Maintenant elle est morte.


    -+-


    Bon, ça ne vole pas très haut,
    mais depuis le temps que l'article est prêt et que l'histoire ne l'est pas
    je m'en suis quand même débarrassé.

    Et vous, ça vous inspire ?


    -+-


    Martine s'y est essayée.
    Il serait dommage que son texte reste perdu dans les commentaires.

    ---
    Elle contemplait l'échiquier avec perplexité.
    Le coup de fil de son adversaire pompier jouant sa tour l'avait attristée.
    Consulter les livres, chercher à la loupe
    ne lui avait pas permis de trouver la riposte, la direction.
    Pas la plus petite lueur, même d'une lampe de poche,
    dans l'océan de son indécision.
    Elle allait perdre !
    ---


    -+-


    Sandra s'y est essayée aussi.
    Son texte non plus ne restera pas perdu dans la cave des commentaires.

    ---
    Allo ? Vite, y a le feu dans la tour ! Trop triste, tous ces livres en train de brûler…
    Une solution : prendre une loupe, l’accrocher à une flèche et la lancer
    dans la bonne direction, abracadabra, la lumière jaillira (de la lampe de poche) !
    ---


    -+-


    Et Sandra a également trouvé le jeu.
    Elle nous a fait son petit tirage.
    Tout le monde peut participer.





    -+-


    Moi j'ai terminé mon pensum.

    ---
    Maurice, une fois de plus, ne retrouvait pas sa pomme d'arrosoir.
    Un coup d'œil à gauche, un coup d'œil à droite,
    un coup d'œil devant, un coup d'œil derrière,
    rien, disparue.
    Encore un coup d'œil au ciel et... tiens,
    c'est quoi cette étoile si brillante
    qui grossit, qui grossit, se rapproche, se rapproche...
    Wouf!
    Une fée.
    Une belle fée toute de rose vaporeux vêtue
    pour éveiller les petits enfants à la libido
    et équipée comme il se doit d'une baguette magique.
    "– Bonjour madame la fée. Comme votre baguette est bien belle.
    Pourrait-elle m'aider à retrouver ma pomme d'arrosoir?"
    "– Toi t'es un peu fainéant mon petit Maurice.
    Tiens, shazam, voici une loupe pour t'aider à retrouver ta pomme.
    Donne lui une pomme un jour et il la perdra, apprends lui à chercher, etc."
    Tout en sifflotant "Parachute woman", Maurice scrutait le sol avec sa loupe.
    Loupe qui lui était aussi utile
    qu'un aimant pour attirer les petits pois du riz cantonnais
    dans le but de les séparer du riz que Maurice n'aimait pas.
    Zzzzshlang, Craaaccc, BOUUUMMMM !!!
    La météo l'avait prévu, orage à 16 heures.
    "– Chic, plus la peine de chercher la pomme, il pleut. TIRE-TOI LA FÉE, FAIS IÉCH !".
    Et Maurice rentra parce qu'il serait bientôt l'heure de regarder les prévisions météo
    que la belle Fabienne allait comme chaque soir lui dispenser.
    ---


    -+-


    Et Martine a également terminé le sien.
    Les siens plutôt (Wouf!).

    ---
    Et comme dessert ?
    Une pomme suffira et l'addition s'il vous plaît.
    Depuis qu'elle surveillait Casimir, Alice mangeait souvent sur le pouce.
    Croquait-il lui aussi dans le fruit défendu ?
    Il faut dire qu'il était devenu une vraie étoile filante.
    Comme si une baguette magique avait transformé le lézard en vif argent.
    Alice soupçonnait de ce miracle la jeune bimbo fraîchement parachutée à l'usine.
    Cette dernière avait un charme magnétique... et 30 ans de moins qu'Alice.
    Fichue horloge du temps qui ne faisait pas de cadeau.
    Mais Alice était prête au combat.

    ou................

    Tomber dans les pommes, tourner de l'œil, compter les étoiles...
    la sorcière Camomille en avait vu de toutes les couleurs.
    Ah sa baguette magique méritait un sérieux contrôle.
    Et ces parachutistes qui tombaient du ciel,
    des avions pris dans un nuage magnétique disait la radio..
    Camomille regardait les aiguilles de l'horloge tourner à l'envers
    pendant que la baguette crépitait émettant des éclairs avant d'exploser.
    ---


    « Il restait encore des gens à caserGoaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaallllllllllllllllllllllll !!! »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Septembre 2016 à 14:40

    ah ça c'est chouette !
    je ne connaissais pas et cela me donne envie ! yescool

      • Dimanche 18 Septembre 2016 à 18:58

        J'ai aussi été surpris en le voyant.
        Mais moi je n'ai pas le talent pour m'en servir.
        Peut-être que neuf dés normaux m'inspireraient plus.  :-)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Françoise
    Dimanche 18 Septembre 2016 à 20:21

    ♪♫♪♫♪♫♪♪♫ Jolie petite histoire ♪♫♪♫♪♫♪♪♫

    Je parie que tu auras reconnu l'air même si j'ai copié/collé tes notes, ah cette manie de m'économiser sarcastic...

      • Dimanche 18 Septembre 2016 à 21:14

        Oui, c'est la "Chevauchée des Walkyries", version smartphone.  :-)

        B[LUDO]G

    3
    Françoise
    Dimanche 18 Septembre 2016 à 21:25

    Perdu, essaie encore smile

      • Lundi 19 Septembre 2016 à 06:48

        La chanson du tonnerre ?  :-)
        En fait je n'ai jamais chargé de nouvelles sonneries sur mon smartphone.
        J'ai écouté celles disponibles, puis j'ai remis celle par défaut.
        Aucune fantaisie le B[LUDO]G.  :-)

    4
    Lundi 19 Septembre 2016 à 06:19
    Elle contemplait l'échiquier avec perplexité. Le coup de fil de son adversaire pompier jouant sa tour l'avait attristée. Consulter les livres, chercher à la loupe ne lui avait pas permis de trouver la riposte, la direction. Pas la plus petite lueur, même d'une lampe de poche, dans l'océan de son indécision.
    Elle allait perdre !
    Hop.bon aller, j'espère qu'un jour tu vas relancer les des
    Merci !!!!

    M
      • Lundi 19 Septembre 2016 à 06:46

        Clap, Clap, Clap.
        On reconnait la pro.  :-)
        Bravo !

    5
    Lundi 19 Septembre 2016 à 20:57

    Allez, je m'aventure. Histoire courte ;-)

    Allo ? Vite, y a le feu dans la tour ! Trop triste, tous ces livres en train de brûler…
    Une solution : pendre une loupe, l’accrocher à une flèche et la lancer
    dans la bonne direction, abracadabra, la lumière jaillira (de la lampe de poche) !

      • Mardi 20 Septembre 2016 à 06:44

        Clap, Clap, Clap aussi.
        Encore une pro.
        Bravo !
        Je n'ai plus qu'à refaire des tirages et à m'entraîner en cachette.  :-)
        ...
        Bon, mais où sont passés les dés ?
        Je ne les ai pas perdus, juste rangés...

    6
    Mardi 20 Septembre 2016 à 06:52

    C'est un très bon jeu pour mes élèves ! Je vais essayer de m'en procurer un.
    Merci pour la découverte.

      • Mardi 20 Septembre 2016 à 07:01

        Y'a plus, j'ai acheté le dernier.  :-)
        Non, pas de problème, en me documentant sur le net pour l'article je l'avais croisé encore disponible.
        Des petits pros en devenir tes élèves.  :-)

    7
    Vendredi 23 Septembre 2016 à 08:51

    Incroyable ! je me promenais hier matin dans la boutique du musée de Tel Aviv et sur quoi je tombe ? Le story cubes !! et voilà, je l'ai aussi maintenant ;-)

      • Vendredi 23 Septembre 2016 à 08:59

        Pour rendre fous les gens tu pourras maintenant en sortir deux la prochaine fois que tu joueras au Monopoly.
        " – Mais non, ils sont normaux les dés, qu'est-ce que tu as ? " :-)
        ...
        Non, t'es sérieuse. Tu as certainement déjà écrit trois chapitres de ton prochain roman.  :-)

    8
    Vendredi 23 Septembre 2016 à 12:40

    J'aurais bien aimé te donner la preuve en images mais je n'arrive pas à insérer des images en commentaire.

      • Vendredi 23 Septembre 2016 à 13:05

        T'inquiète, je te crois.  :-)
        Je pense que le plus simple pour mettre une image dans un commentaire, comme tu as un blog chez eklablog, c'est en administrateur -> Contenu -> Gérer les fichiers -> Uploader un fichier, là l'image sera sur le serveur d'eklablog. Puis revenir dans le commentaire, cliquer dans la barre du commentaire sur le tableau avec une montagne à gauche du smiley, puis sur l'appareil photo que tu verras dans la fenêtre qui sera apparue, et là tu retrouveras ton image. Alors la marquer, cliquer insérer, et normalement elle apparaîtra alors dans le commentaire.
        That's it. Enfin, moi c'est comme ça que je fais.
        Ça paraît un peu compliqué quand on explique, mais une fois qu'on l'a fait on sait.

    9
    Vendredi 23 Septembre 2016 à 14:09

    Je tente... pas vu d'appareil photo dans la montagne mais j'ai inséré le lien de la photo que j'ai stockée.
    Si ça marche, voici un nouveau tirage. Pas le tps de jouer mais je vous laisse fabriquer une jolie histoire avec ;-)

      • Vendredi 23 Septembre 2016 à 16:35

        Je vais mettre le tirage à la fin de l'article.
        Ta photo est un peu large, ce qui fait que j'ai d'abord cru que tu avais découvert une version à sept dés.  :-)
        Mais non, en réduisant la photo on a bien neuf dés.

    10
    Samedi 24 Septembre 2016 à 08:10

    Voilà.
    Après avoir sué sang et eau j'ai réussi(?) à pondre un texte.
    ---
    Maurice, une fois de plus, ne retrouvait pas sa pomme d'arrosoir.
    Un coup d'œil à gauche, un coup d'œil à droite, un coup d'œil devant, un coup d'œil derrière, rien, disparue.
    Encore un coup d'œil au ciel et... tiens,
    c'est quoi cette étoile si brillante qui grossit, qui grossit, se rapproche, se rapproche...
    Wouf!
    Une fée.
    Une belle fée toute de rose vaporeux vêtue pour éveiller les petits enfants à la libido
    et équipée comme il se doit d'une baguette magique.
    "– Bonjour madame la fée. Comme votre baguette est bien belle.
    Pourrait-elle m'aider à retrouver ma pomme d'arrosoir ?"
    "– Toi t'es un peu fainéant mon petit Maurice.
    Tiens, shazam, voici une loupe pour t'aider à retrouver ta pomme.
    Donne lui une pomme un jour et il la perdra, apprends lui à chercher, etc."
    Tout en sifflotant "Parachute woman", Maurice scrutait le sol avec sa loupe.
    Loupe qui lui était aussi utile qu'un aimant pour attirer les petits pois du riz cantonnais
    dans le but de les séparer du riz que Maurice n'aimait pas.
    Zzzzshlang, Craaaccc, BOUUUMMMM !!!
    La météo l'avait prévu, orage à 16 heures.
    "– Chic, plus la peine de chercher la pomme, il pleut. TIRE-TOI LA FÉE, FAIS IÉCH !".
    Et Maurice rentra parce qu'il serait bientôt l'heure de regarder les prévisions météo que la belle Fabienne allait comme chaque soir lui dispenser.
    ---

    11
    Samedi 24 Septembre 2016 à 19:05

    Clap clap clap ! tu as trouvé l'inspiration !

      • Dimanche 25 Septembre 2016 à 05:08

        Oui, on va dire ça.  :-)
        Mais ça donne mal à la tête.
        Au prochain tirage je sens que je vais avoir piscine. Ou poney s'il fait beau.  :-)

    12
    Dimanche 25 Septembre 2016 à 15:05

    allez hop ..

    Et comme dessert ?
    Une pomme suffira et l'addition s'il vous plaît .
    Depuis qu'elle surveillait Casimir, Alice mangeait souvent sur le pouce.
    Croquait-il lui aussi dans le fruit défendu ?
    Il faut dire qu'il était devenu une vraie étoile filante. Comme si une baguette magique avait transformé le lézard en vif argent.
    Alice soupçonnait de ce miracle la jeune bimbo fraîchement parchutée à l'usine.
    Cette dernière avait un charme magnétique.. et 30 ans de moins qu'Alice.
    Fichue horloge du temps qui ne faisait pas de cadeau.
    Mais Alice était prête au combat.
    ou................
    Tomber dans les pommes, tourner de l'oeil, compter les étoiles ... la sorcière Camomille en avait vu de toutes les couleurs.
    AH sa baguette magique méritait un sérieux contrôle.
    Et ces parachutistes qui tombaient du ciel, des avions pris dans un nuage magnétique disait la radio..
    Camomille regardait les aiguilles de l'horloge tourner à l'envers pendant que la baguette crépitait émettant des éclairs avant d'exploser.

    ou .............. stop !!!!!!!!!!!!!!
    surtout ne pas acheter ce jeu addictif !!!

    déjà deux contaminés !!wink2

    bises et merci pour le lancer de dé Sandra !

      • Dimanche 25 Septembre 2016 à 19:17

        Y'a pas photo.
        Clap, Clap, Clap !
        J'ai trouvé aujourd'hui un autre jeu de dés, tout neuf, encore soudé, impossible de lire sa règle. C'est l'année des dés.
        Le "Dés Dingues".  64 jolis dés translucides de 5 couleurs différentes plus une petite couronne.



        Mais j'ai l'impression que même les championnes devraient avoir du mal à inventer une histoire avec ces dés. :-)

    13
    Dimanche 25 Septembre 2016 à 20:28

    Bravo Martine !je l'ai testé avec des enfants, un bonheur !

    BLUDOG, quant à ta nouvelle trouvaille, j'ai bien une idée.. alors, tu lances un (ou 2) dé(s) de chaque couleur, tu fais la somme des constellations (ou bien tu multiplies, en fctn du temps dont tu disposes...). Cela te donne le nombre de mots que tu dois mettre dans l'histoire que tu fabriques avec les autres dés. est-ce clair ? ;-)

      • Dimanche 25 Septembre 2016 à 20:39

        Ouh la...
        Tout compte fait la version simple avec les dessins me paraît plus dans mes cordes.  :-)



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :