• J'aime bien les films en VO



    La VO c'est beau.


    Il est bien dans un film de pouvoir entendre la vraie voix des acteurs.
    Le problème, bien sûr, c'est que peu de gens comprennent la langue parlée.
    Surtout si c'est par exemple un film tourné en serbo-croate
    et que c'est le serbo-croate du sud parlé avec l'accent du nord.

    Mais pour pallier à ce problème
    on a inventé les sous-titres.

    Et avec les sous-titres on comprend tout.
    Il suffit de savoir lire.





    On n'est jamais trop prudent
    pour qu'un film soit vraiment bien compris.

    Ou alors les traducteurs sont de grands professionnels payés à la ligne.




    « La troisième guerre mondiale sera une guerre propre et nous sommes bien placés pour la gagner50 »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 30 Mai à 22:02

    et tu as essayé les versions doublage en langue étrangère  ? yes
    je crois que le responsable de l'audio-description et celui des sous-titres se sont télescopés ... wink2

    2
    Mercredi 31 Mai à 07:02

    C'est en voyant un film français doublé dans une langue étrangère qu'on comprend le ridicule d'un doublage. :-)
    C'est mon avis, mais Alfred Hitchcock, lui, disait qu'un film doublé perdait 20% de sa pertinence, alors que lorsqu'il était sous-titré il en perdait 50%. Ce qui le poussait parfois lorsqu'il était à l'étranger de rentrer dans une salle où était programmé un de ses films voir à quoi il ressemblait. C'est comme ça qu'il avait eu la surprise de découvrir que dans un pays asiatique dont j'ai oublié le nom les films étaient diffusés en VO et que sur scène un monsieur traduisait les dialogues en live. Un moyen comme un autre de faire baisser la courbe du chômage.  :-)
    En étant casanier et en voulant malgré tout vivre une expérience exotique, on peut s'intéresser aux films étrangers diffusés sur les chaînes publiques polonaises. Les films sont en VO, mais le son original est faible et une voix monocorde lit le dialogue en polonais. Mais alors vraiment monocorde, aucune intonation, rien, que de la lecture ânonnée.
    Ce n'est pas de l'audio-description, ce ne sont que les dialogues.
    Et c'est presque toujours une voix d'homme. Il m'est déjà arrivé d'entendre une voix de femme et je me demande, mais je ne peux l'affirmer sûrement, si ce n'est pas uniquement dans les films destinés aux enfants. Mais tout aussi monocorde la voix, aucune expression.
    Et j'ai essayé de resquiller. Soit il n'y a qu'une seule piste sonore, soit il y en a deux, mais les deux pistes sonores sont alors identiques. On ne peut pas y échapper.  :-)



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :