• Le commerçant n'a rien compris aux profondes motivations de ses visiteurs



    Minitel.






    Mercredi après-midi, à Roubaix, dans une librairie,
    deux malfrats ont tenté de braquer la caisse.
    Le commerçant,
    soutenu par une cliente et un commercial de la FdJ,
    a réussi à les faire fuir.
    Mais en fuyant les deux voyous ont emporté un minitel.
    Le commerçant pense qu'ils ont confondu le minitel avec un petit coffre-fort.
    http://www.lavoixdunord.fr/rminitel

    Alors moi je dis
    " Non ! ".
    C'est une analyse erronée.

    Monsieur le commerçant, vous avez eu affaire à des esthètes.
    Le casse de la caisse n'était là que pour faire diversion.
    Vous devriez lire certains polars en vente dans votre échoppe.
    Le coup du faire semblant de vouloir voler quelque chose
    pour en fait en voler une autre
    est un classique du genre depuis Maurice Leblanc.
    Le jour où vous visiterez une exposition de minitels au Centre Pompidou,
    vous comprendrez votre erreur
    et vous regretterez alors
    que les voyous n'aient pas emporté simplement
    la bête chose à laquelle vous teniez le plus,
    votre caisse-enregistreuse.

    Quant à moi, cette histoire m'a mis sur mes gardes.
    J'ai bien une alarme branchée pendant mon absence,
    mais deux malfrats bien informés
    peuvent sans problème repartir dès le déclenchement de l'alarme
    avec chacun sous chaque bras un minitel.
    Ce qui fera,
    comme chaque élève de CE1 pourra le confirmer,
    quatre minitels disparus.

    Il me faudrait un très grand coffre-fort pour y entreposer mes minitels.



    « Pyjama PartyLa femme n'aime pas les échecs »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Françoise
    Samedi 30 Janvier 2016 à 06:58

    Lorsque j'ai entendu ce fait divers à la radio, j'ai immédiatement pensé à toi... Mais quand il a été précisé que les voleurs étaient jeunes, j'ai été rassurée yes ! La journaliste a terminé en supposant que c'était la première fois qu'ils en voyaient et ignoraient de quoi il s'agissait. Je pense que tu peux t'absenter tranquillement smile.

    Ma fille m'a demandé récemment ce que signifiait 3615, on regardait les Deschiens , 3615 qui n'en veut...

    2
    Samedi 30 Janvier 2016 à 07:50

    Hé oui, c'est quand on se rend compte de ce genre de chose qu'on commence à se renseigner sur les maisons de retraite où on ne maltraite pas la clientèle.
    Le minitel était pourtant d'une utilisation si simple et bien plus conviviale que l'internet.


    Mais c'est quand même dingue.
    Tu dis 3615 à un enfant et il ne comprend pas. Par contre 1515 il connaît.
    Que fait Najat !?!?!?
    Ah oui, elle ne doit pas connaître non plus.
    Alors que François, lui, doit encore toujours tapoter sur son clavier repliable et ne pas comprendre pourquoi Julie ne lui répond pas.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :