• Il y a 100 ans déjà un chercheur s'était penché sur le problème.





    Transformateur destiné à utiliser les petites énergies gaspillées comme
    l'excès de pression sur un bouton électrique,
    l'exhalaison de la fumée du tabac,
    la poussée des cheveux, des poils et des ongles,
    la chute de l'urine et des excréments,
    les mouvements de peur, d'étonnement, d'ennui, de colère,
    le rire,
    la chute des larmes,
    les gestes démonstratifs des mains, des pieds,
    les tics,
    les regards durs,
    les bras qui en tombent du corps,
    l'étirement,
    le bâillement,
    l'éternuement,
    le crachement ordinaire et de sang,
    les vomissements,
    l'éjaculation,
    les cheveux rébarbatifs,
    l'épi,
    le bruit de mouchage,
    le ronflement,
    l'évanouissement,
    le sifflage,
    le chant,
    les soupirs,
    etc.

    – Marcel Duchamp –







    votre commentaire


  • Lisons.


    Mignon ?
    Pin ?
    Brique ?
    Carne ?
    Ire ?

    Cerne ?

    J'ai Lu Mignon
    J'ai LU Pin
    J'ai LU Brique
    J'ai LU Carne
    J'ai LU Ire

    Où ça ?
    Mais à LU Cerne







    4 commentaires


  • Café mémé.


    C'est aujourd'hui la Fête du café Grand-mère.

    L'occasion de rappeler la réponse faite par Groucho Marx
    à un journaliste qui lui demandait
    alors que sa famille venait de s'agrandir
    quel effet cela lui avait fait d'être maintenant grand-père.

    " Ça ne m'a rien fait.
    Par contre me rendre compte que maintenant je vis avec une grand-mère,
    ça c'est très désagréable ".








    4 commentaires


  • Amis de la poésie, bonjour.


    Moins sept pas monnaie
    Et aujourd'hui j'ai poney
    J'irai pas voter


    -+-





    Petit ami lecteur
    colorie ce joli poney.
    Une fois que tu auras fini
    demande à tes parents
    s'ils t'autorisent à envoyer une photo de ton écran.





    votre commentaire


  • Amis de la poésie, bonjour.


    Mon premier haïku
    Il faut un début à tout
    Allez, soyons fous

    Mon deuxième haïku
    Il faut une suite à tout
    Pour marquer le coup

    Mon troisième haïku
    Il faut une belle fin à tout
    Allez hop, au trou


    -+-


    Ce sont des haïkus libres.
    Oui, libérons les haïkus !





    5 commentaires