• On n'est jamais mieux servi que par soi-même



    Maillot.


    Peut-être regardez-vous en ce moment le Tour de France.
    Et vous n'ignorez alors sans doute rien des maillots distinctifs.





    Il y a le maillot du leader
    du classement général qui est jaune,
    du classement par points qui est vert,
    du classement des grimpeurs qui est blanc à pois rouges,
    du classement du meilleur jeune qui est blanc.
    Le coureur le plus combatif l'étape précédente porte un dossard rouge.
    Les coureurs de l'équipe leader du classement par équipe
    portent quant à eux un dossard et un casque jaune.
    La plupart de ces distinctions
    se retrouvent sous une forme ou sous une autre
    dans chaque grande course cycliste à étapes.

    Voilà.
    C'était un préambule pour en arriver à ça.

    Les Suisses,
    dont le Tour est considéré comme le quatrième grand Tour
    après celui de France, d'Italie et d'Espagne,
    ont inventé encore un autre maillot.
    Ce maillot ne se rencontre qu'au Tour de Suisse.
    Déjà là il est curieux qu'il existe chez eux,
    mais dans un autre Tour il serait hyper anachronique.

    Quel coureur peut porter ce maillot ?
    Il ne faut rien connaître aux courses cyclistes pour trouver la solution.
    Juste imaginer ce qui est imaginable.
    Et même ce qui ne l'est pas.

    " Lorsque vous avez éliminé l’impossible,
    ce qui reste,
    si improbable soit-il,
    est nécessairement la vérité
    "
    – Sherlock Holmes –

    Réponse aux propositions/questions par oui ou par non.


    -+-


    La réponse, trouvée par Martine, est dans les commentaires.
    Pour les commentaires, c'est le lien commentaires, en bas à gauche de l'article.
    (Faut tout leur expliquer).


    « Ah, les résultats du bac...Un petit sourire avant de dormir »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Françoise
    Vendredi 7 Juillet à 16:11

    Le maillot de celui qui est arrivé juste avant la voiture balai à l'étape précédente ?

    2
    Vendredi 7 Juillet à 16:40

    Tu es très inventive, mais ce n'est malheureusement pas ça.

    Tu sais que les petits coureurs en viennent à se battre (sportivement) pour avoir la dernière place du classement général. En général, pour les critériums d'après tour, sont invités (payés) les grands noms du cyclisme ainsi que le dernier du tour qui est une curiosité, ce qui lui rapporte des sous.
    Et s'il arrive en s’arrangeant avec les copains à gagner le critérium les spectateurs rentrent chez eux tout contents.
    Le 163éme, si ce n'est pas un régional du critérium, n'intéresse personne.

    3
    Samedi 8 Juillet à 07:27
    Une histoire de respect de l'environnement ?
    Une histoire de poids ?
      • Samedi 8 Juillet à 07:41

        L'idée du respect de l'environnement c'est une proposition que tu devrais leur faire.
        Un truc dans le style du plus combatif avec un jury qui décernerait la palme au coureur le moins jeteur de bidons et d'emballages de gels dans la nature.
        On pourrait penser que le Suisse à la réputation de propreté pourrait avoir eu cette idée.
        Mais ce n'est pas ça.

        Si jamais ils donnaient un maillot au coureur le plus gros je prendrais une licence et je participerais.  :-)
        Ce n'est pas ça non plus.

        Pour aider, Françoise avait parlé du dernier de l'étape. Ce n'est pas ça, un coureur avec de l'humour en rirait peut-être, mais je n'aimerais pas être celui qui serait chargé de remettre son maillot à Bouhani. :-) Non, c'est un maillot plutôt valorisant chargé de mettre en valeur un coureur le mieux classé dans un certain classement.
        Important, chaque coureur n'a pas la possibilité d'y accéder.

        N'oublions pas que le Tour de Suisse se court en Suisse...


    4
    Samedi 8 Juillet à 09:37
    Ah le meilleur suisse ??
      • Samedi 8 Juillet à 09:44
        Je me demande s'ils sont assez nombreux... Ah Rominger !!!!
      • Samedi 8 Juillet à 09:50

        C'est exactement ça, bravo !
        Pour que le public puisse à coup sûr chaque jour voir un coureur national porter une tunique distinctive, les organisateurs ont créé le "maillot du meilleur Suisse".
        Ce qui m'a permis chaque année de taquiner mes collègues de travail.  :-)
        Remarque que chez nous combien de fois n'entend-on pas dire "le meilleur Français est...".
        Il ne manque plus que le maillot.
        Encore bravo !

    5
    Samedi 8 Juillet à 10:01

    Je viens de vérifier. Rominger ça fait longtemps qu'il ne court plus. On était encore (presque) des enfants quand il a mis fin à sa carrière.  :-)
    Cancellara c'est fini aussi.
    Il leur reste en ce moment Küng (que les commentateurs Français s'évertuent à prononcer Koung en voulant se faire passer pour multilingues alors que ça se prononce tout simplement Kung) et un autre coureur au nom à consonance italienne, quelque chose comme Albasini. Et quelques autres moins mis en avant.

    6
    Françoise
    Dimanche 9 Juillet à 18:41

    Bravo Martine, tu m'épates ! cool

    Je venais de me rappeler que je n'avais pas donné ma langue au chat.

      • Dimanche 9 Juillet à 20:38

        Et on a maintenant trois idées originales de maillots distinctifs à proposer aux organisateurs du TdF.  :-)



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :