• On s'y prend mal



    Les autres savent, eux.






    Il y a déjà eu du beau monde qui a participé au Concours Eurovision de la chanson.

    ---
    En 1975 le participant Portugais tenait absolument à monter sur scène
    avec son uniforme militaire et son fusil.
    Ils avaient eu les plus grandes peines du monde (de l'Europe?) à l'en empêcher.
    ---
    En 1988, la représentante Israélienne ne décida de représenter son pays
    qu'à condition d'être certaine de remporter la victoire(!).
    Après que le tirage au sort des ordres de passage eut lieu
    et qu'Israël eut reçu la neuvième place,
    elle alla consulter une voyante.
    Celle-ci lui assura que la chanson qui passerait en neuvième position
    remporterait à coup sûr le Concours.
    Elle accepta alors l'offre de la télévision publique israélienne.
    Mais quelques semaines avant la finale
    la chanson chypriote fut disqualifiée et Chypre,
    qui avait tiré la deuxième place,
    dut se retirer.
    Par conséquent, les ordres de passage furent tous avancés.
    Israël obtint alors la huitième place.
    Sa participante termina finalement septième.
    Quant à la fameuse neuvième place de passage
    elle échut à la Suisse et à Céline Dion
    qui remportèrent la victoire,
    comme l'avait prédit la voyante.
    ---
    En 2002, les représentants Slovènes étaient un groupe travesti
    composé de trois hommes déguisés en hôtesses de l’air.
    ---
    En 2006, le Concours fut remporté par la Finlande,
    avec la chanson Hard Rock Hallelujah interprétée par le groupe Lordi.
    Lordi était un groupe de hard rock,
    dont les membres portaient des déguisements élaborés
    et des masques de monstres et de démons.
    ---

    Il y a même eu un(e) gagnant(e) Autrichien(enne)
    qui avait une barbe de 5 ans,
    se produisait en robe style Barbara Cartland
    et dont le nom traduit en français était Conchita Saucisse.

    Et cette année,
    après la participation il y a quelque temps d'une invalide en chaise roulante,
    c'est un participant Espagnol
    souffrant d'un problème cardiaque et en attente d'une greffe
    qui a gagné le concours.

    C'est trop simple.

    Donc, que diable, un peu d'imagination messieurs les Français !

    Parmi tous les coureurs cyclistes professionnels français
    qui souffrent d'asthme
    et ont de ce fait le droit de prendre des médicaments interdits
    pour exercer péniblement leur profession,
    il doit bien y en avoir un qui sait pousser la chansonnette
    et pourra défendre nos couleurs l'année prochaine.
    Oder ?

    ♫♫♪ À bicycleeeeeeeeeeeeeeette ♪♫♪

    -+-

    Et pour les vieux qui depuis 40 ans doivent entendre chaque année
    les journalistes répéter
    que la dernière victoire de la France remonte à 1977 avec Marie Myriam,


    (Ben oui, c'était il y a 40 ans, hein)

    ils peuvent aller la voir de près,
    faire un selfie,
    lui serrer la main,
    peut-être même si vous êtes une grand-mère lui claquer la bise.
    Elle est ce week-end en dédicace dans un salon du livre pas loin de chez moi.


    Ceci est un rébus.

    Il y aura aussi Stone (sans Charden, il vaut mieux), Nilda Fernandez, et Dani.
    Ce n'est plus un salon du livre, ce sont les coulisses d'un music-hall désaffecté.
    L'occasion d'aller faire dédicacer vos vieux singles poussiéreux.



    « ESCUn petit sourire avant de mangir »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Françoise
    Dimanche 14 Mai à 14:20

    Encore un truc sympa qui vend du rêve sarcastic !

    J'avoue, je l'ai regardé une fois au début des années 70, je passais le week-end chez une copine et c'était soirée télé incontournable... Je n'y suis pas retournée et ça ne m'a pas manqué, étonnant non ?

      • Dimanche 14 Mai à 16:38

        Un cauchemar c'est également un rêve. Ah, Conchita Saucisse...  :-)
        La dernière fois que j'ai vu cette émission ça devait être quand on avait enfin acheté une télé. L'époque du noir et blanc. Et Marie Myriam pour moi représente juste le marronnier annuel de début mai.  :-)

        B[LUDO]G
        Même pas fait signer un single poussiéreux que de toute façon je ne possède pas.

    2
    Françoise
    Dimanche 14 Mai à 18:01

    Ça ne s'appelait pas un single mais un 45 tours jeunot yes !

    Je n'ai pas trouvé ton rébus, trop difficile pour moi.

    Tes chats sont insupportables mais tu le sais :-)

      • Dimanche 14 Mai à 18:45

        Quand j'étais jeune, on avait un langage de djeun'z.
        D'abord on parlait de 45 tours simple puis rapidement, influence néfaste des revues étrangères qui nous informaient sur l'actualité musicale qui nous intéressait, ce fut single et LP. Il y avait peu d'EPs dans la perfide albion, mais leurs EPs avaient souvent 5 titres.
        C'était l'époque où on passait la frontière pour nous procurer la musique qui nous plaisait en tremblant que le gabelou ne nous confisque notre achat à la frontière.
        C'était pas mieux avant.

        Tu plaisantes pour le rébus? Quel était le titre qui il y a 40 ans nous avait fait gagner l'European Song Contest? Chaque année on nous le rappelle.

        Je croyais que les chats ne fuyaient que de chez moi parce que je m'étais fait saucer ce matin, alors bonjour l'odeur de chien mouillé.
        T'as fait quoi pour qu'ils s'enfuient également de chez toi?  :-)

        B[LUDO]G



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :