• Pièces jaunes



    Il n'y a pas que Bernadette qui s'y intéresse.






    Quel est l'intérêt pour le commerçant d'installer une telle machine ?
    Et surtout quel est l'intérêt pour le client de l'utiliser ?
    Une machine dans laquelle le client peut glisser ses pièces jaunes
    (de 1 centime à 2 euros quand même, très jaune la pièce de 2 euros)
    pour recevoir en échange un bon d'achat valable dans l'hyper.

    Pour le client, j'ai vraiment du mal à y voir un intérêt.
    Les pièces jaunes sont acceptées dans n'importe quel commerce.
    Dans cet hyper on peut également payer avec ses pièces jaunes.
    Pour éviter les caissières qui le plus souvent semblent dérangés par mon arrivée
    – et je ne veux pas déranger les caissières discutant avec leur voisine de caisse
    des derniers rebondissements des "Chtis à Vladivostok" –,
    le plus souvent je passe à la caisse automatique
    et même la petite caisse gobe les pièces jaunes.
    Et surtout je paie presque toujours par carte.
    Quand je paie en liquide
    c'est parce que je veux de la monnaie pour aller la dépenser dans les vide-greniers.

    Le bon d'achat on est contraint de le consommer dans l'hyper.
    Et en entier en une seule fois.
    Je vois mal le client découper avec des ciseaux le bon pour faire l'appoint.
    Tout bénef pour l'hyper.
    On peut également oublier de présenter le bon d'achat lors du paiement.
    Et pire le perdre avant la prochaine visite dans cette grande surface.
    Encore tout bénef pour l'hyper.
    On peut raisonnablement penser aussi qu'il y a une date limite d'utilisation du bon d'achat,
    donc une fois encore tout bénef pour le magasin si la date limite d'utilisation est dépassée
    parce qu'on l'a oublié dans un vêtement parti au lave-linge.
    Et un bon d'achat récupéré dans un filtre de lave-linge...
    En tout cas cette machine doit être rentable pour son propriétaire.
    Ça fait plusieurs mois qu'elle est là
    et je ne pense pas que le propriétaire soit un philanthrope.
    Enfin, j'affirme des trucs, je n'en sais rien.

    Que ferait Albert Londres s'il écrivait cet article ?
    Il irait vérifier avant d'écrire des bêtises.
    Je vais donc payer de ma personne et de ma voiture pour aller vérifier.
    Justement dernièrement,
    l'eau ne s'écoulant plus correctement,
    j'ai dû nettoyer le filtre du lave-linge.
    Et j'y avais trouvé ceci.



    Ce n'est pas une pièce de monnaie de l'époque mérovingienne.
    Mais bien une pièce de 1 centime
    ayant subi pendant plusieurs mois les outrages du Skip.
    Effrayant, non ?
    C'est bien sûr la pièce que j'envisage d'utiliser pour mener à bien mon expérience.

    J'y vais.
    Je monte dans mon fier destrier à moteur et je reviens.

    ...
    Une heure s'est écoulée...
    ...

    Je suis de retour.
    Alors d'abord j'ai glissé ma pièce dans la machine.
    La machine n'aime pas les pièces de 1 centime à l'allure mérovingienne et l'a recrachée.
    Alors que la Banque de France après moult contrôles l'aurait certainement acceptée.
    J'ai alors fait le sacrifice d'une pièce de 1 centime présentable,
    si déjà j'avais fait le déplacement...
    J'ai glissé cette nouvelle pièce dans la machine,
    lui ai dit lorsqu'elle me l'a demandé que je n'avais pas d'autre pièce,
    "Voulez-vous vraiment votre votre bon d'achat maintenant?",
    oui, bien sûr, je suis venu exprès pour ça.
    Toc.
    (L'écran tactile ne fait pas clic).
    L'écran tactile est revenu sur la page d'accueil.
    ET AUCUN BON D'ACHAT N'EST SORTI DU BANDIT MANCHOT !

    La machine est installée à l'accueil du magasin.
    J'ai donc facilement pu appeler l'hôtesse d'accueil
    et lui ai expliqué que je ne recevais pas le bon d'achat pour ma pièce de 1 centime.
    Elle a alors appuyé plusieurs fois,
    de plus en plus fort,
    sur l'écran tactile
    et miraculeusement mon bon d'achat est apparu.
    "Oui, on a du mal avec cet écran tactile.
    Vous avez le montant crédité correspondant aux pièces que vous avez insérées?"
    J'avais le montant de toute ma pièce de 1 centime
    crédité sur mon bon d'achat.
    Le bon est valable un mois.



    Mais je ne vais pas le donner à mon passage en caisse.
    Surtout qu'il n'est pas accepté en caisse automatique.

    Je vais l'encadrer et pendant plusieurs générations lors des repas de famille
    on pourra évoquer la mémoire de l'ancêtre un peu loufoque
    qui s'était fait imprimer un bon d'achat de 1 centime par une machine attrape-couillons.
    Peut-être même qu'ils boiront un coup à ma santé.



    « Serutha est douéeT'as de bons yeux, tu sais »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Samedi 17 Février à 16:04

    On m'a soufflé que -peut-être- certaines personnes en ont tellement marre des petites pièces que quand ile en ont une grande quantité ils s'en "débarrassent" ainsi !! Perso ça dépasse mon entendement. Moi je "dérange" les  caissières parce que je n'aime pas les machines (en général, elles me foutent la trouille et je ne sais jamais m'en servir, ou alors j'émets de telles vibrations rétives qu'elles buggent !). Et je prends le temps d'écouler ma monnaie, fût-elle jaune, non d'un de nom d'un !
    Belle histoire, qui m'a autant terrifiée sur les temps modernes qu'elle m'a amusé.
    (Quant à ma machine à laver, je l'abreuve avec du savon liquide, j'espère que je protège davantage son estomac et ses autres ... pièces !)

      • Dimanche 18 Février à 08:35

        Bien sûr, beaucoup de gens se plaignent des pièces jaunes qui les embarrassent. Je me demande d'ailleurs de combien le montant de leur collecte par le couple Bernadette/David a progressé depuis le passage à l'euro.
        Mais si on se sert de cette machine pour s'en débarrasser on ne vient pas exprès dans ce magasin pour le faire vu qu'on sera obligé de dépenser le bon d'achat dans icelui. Je suis toujours fier quand j'arrive à placer icelui.
        Alors où est la différence entre la perte de temps occasionnée par le gavage de cette machine (parce qu'en plus elle est lente et non-intuitive) et la perte de temps occasionnée par le passage à la caisse si on paie avec ses pièces jaunes. On peut même alors donner les pièces à la caissière dont une des seules qualités est de pouvoir compter rapidement la monnaie et elle sera même plus rapide que la caisse automatique. Mais en moins sympa quand même. Pourvu qu'aucune caissière ne me lise. Ou plutôt si. :-)
        Comme je l'ai déjà écrit, le seul endroit où je reçois des pièces jaunes de 1 ou 2 centimes c'est chez des commerçants petits ou grands qui font de l'épicerie générale où les prix ne sont pas arrondis et que je veux faire de la monnaie. Après mes pièces jaunes me servent à faire l'appoint pour un  petit achat. Que je paie avec un billet et des pièces jaunes pour avoir de nouveau de la belle monnaie non piècejaunisée.  :-)
        À propos de prix arrondis, il y a très longtemps qu'en Suisse les magasins ont arrondi leurs prix. Ils sont arrondis aux 5 centimes. Les pièces de 1 centime sont trop chères à produire. Puis à compter, stocker, etc, et ils n'ont pas Bernadette pour les récupérer.
        Et contrairement à ce qu'on croit, le Suisse, fier de ses banques et de leur "modernité", tout comme l'Allemand, est rétif à l'utilisation de la carte bancaire pour payer en magasin. Elle lui sert surtout à prélever du cash dans les distributeurs.

    2
    Samedi 17 Février à 16:06

    ... quand ELLES ... ELLES ... amusée   ... se relire le Krop !

      • Dimanche 18 Février à 08:37

        On va dire que c'est de l'écriture inclusive inversée.  :-)
        Osez le masculinisme !

    3
    Mardi 20 Février à 17:45

    elles fleurissent partout, ces machines ... et ce depuis qu'il est question de supprimer l'argent liquide  ...
    si elles sont vides .. voyez les gens n'utilisent plus la monnaie, on peut la supprimer

    si elle sont pleines .. voyez les gens sont embarrassés par la monnaie , il faut la supprimer

    cqfd
    mais je me trompe surement !!!!clown

      • Mercredi 21 Février à 08:54

        On ne doit pas avoir le même printemps, des 5 hypers qui me cernent c'est le seul où a fleuri cette machine depuis quelques mois. :-)
        Et aucune machine dans les supers. Oui, je suis volage pour mes achats. Aucune carte de fidélité.
        Maintenant quant à ta théorie, vides/pleines, bof. Je continue à ne pas voir où est l'intérêt pour le consommateur. Petit intérêt pour le commerce. Bons d'achats incitant un peu à l'achat immédiat dans le magasin, perte ou oubli du bon d'achat. Si on ramène ces petits profits au prix d'achat ou de location de la machine... Je prédis leur disparition d'ici un an ou deux ans.
        Rendez-vous dans deux ans.
        Maintenant en ce qui concerne la suppression de l'argent liquide, je suis complètement d'accord avec toi. L'État et les banques font le forcing.
        Il y a quelques mois, je ne sais plus pourquoi, mon conseiller-client à la banque m'avait demandé plus ou moins sur le ton de la plaisanterie "Vous utilisez encore de l'argent liquide, vous?". Je lui ai alors demandé comment je devrai faire par exemple si je voulais donner un petit quelque chose à un enfant pour qu'il puisse s'acheter un de ses rêves, ou dans les vide-greniers, ou lors du passage des pompiers ou de la factrice avant noël.
        Je sais bien qu'on va y arriver avec les smartphones, le jour où ils seront assez bon marché pour que tout le monde en ait un qui puisse faire et surtout accepter les paiements.
        Et c'est pas si loin, peut-être même avant. Encore dormir 8030 fois comme on dit aux enfants. :-)

    4
    Mercredi 21 Février à 10:00
    As-tu vu la pub qui montrait des gens en train de faire l'aumône via leur téléphone ?
    Parce que bien sûr les gens dans la misère ont un smartphone et l'abonnement qui va avec !!!!
    Ça m'a fait râler... Presque autant que celle du facteur responsable des papys et mamys ! :-)
      • Mercredi 21 Février à 10:53

        Dans mon commentaire précédent j'avais modifié une phrase ce qui avait fait sauter l'année de ma prédiction. Les 8030 dodos correspondaient à 2030.
        ...
        Je n'ai pas vu cette pub. Je suppose qu'ils la passent surtout sur France 3 avant et après QPUC. :-) Auquel je fais depuis un certain temps déjà de grosses infidélités.
        Mais j'avais lu que maintenant dans certaines églises (parisiennes?) on pouvait (devait?) donner à la quête avec son smartphone.
        C'est sûr, plutôt que donner des piécettes anonymement dans un panier faire un don identifié par smartphone ça doit permettre de remplir beaucoup plus facilement les caisses de la paroisse. Et avec une bonne banque de données dieu saura tout de suite qui il doit laisser entrer prioritairement au paradis ("Ah, désolé, mais ça ne va pas pouvoir aller..."). Je vais demander à partir vêtu d'un gros pull, on ne sait jamais, peut-être qu'il fait froid aux portes du paradis. :-)
        Mais je me souviens bien de la pub du facteur et des papies/mamies. :-)



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :