• Plus anonyme que lui tu meurs



    Anne O'Nyme.


    Lu sur le site de mon quotidien local qui se dit régional
    ce petit article parlant d'un quintuple meurtre
    qui date du 3 octobre 2020.





    " Le propriétaire d'un autre bar, le Petit-Noisy "
    " a-t-il raconté à l'AFP, sous couvert de l'anonymat"

    Euh...
    Anonymat, vous avez dit Anonymat ?

    Je ne pense pas que mon journal local ait envoyé un reporter
    pour voir ce qui se passait sur les lieux.
    L'info doit être tirée d'une dépêche publiée par une agence de presse.

    Alors déjà le contenu de cette dépêche est très curieux.
    Mais le rédacteur qui a envoyé le texte à la mise en page
    aurait pu lire un peu plus attentivement
    ce qui allait être publié.

    On va dire que c'était un stagiaire.

    Si quelqu'un sait si le propriétaire d'un autre bar est encore bien portant...

    « Tout vient à point à qui sait attendreHommage »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Françoise
    Lundi 12 Octobre à 20:37

    On transmet les coordonnées de ton blog à quel journal local ? 

    Il faut les aider à progresser et les encourager à (re)lire avant de publier. yes

      • Mercredi 14 Octobre à 07:58

        Tu les transmets simplement à MON journal local qui se dit régional.
        Mais attention, anonymes les coordonnées. :-)

        A[NONYM]E



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :