• Et pas de raton laveur sous la douche.


    Vous connaissez certainement "Psychose" d'Alfred Hitchcock.
    Donc vous êtes pris d'une appréhension justifiée en entrant dans une cabine de douche
    et vous y restez le moins longtemps possible.

    Ce soir sera diffusé sur Arte à 22h55
    (vous pouvez vous coucher tard ce soir, demain vous pourrez vous reposer au travail)
    " 78/52: les derniers secrets de Psychose ".
    Un documentaire de 85 minutes consacré à 2 minutes de film.
    Mais quel film, et quelle scène mythique.
    "Psychose" et sa scène de la douche.









    Effrayante scène.
    Pourtant le couteau ne touche qu'une seule fois le corps de l'actrice.
    Corps qui n'est pas toujours celui de l'actrice, mais parfois celui d'une doublure, Marli Renfro.
    Cadrage tiré au cordeau pour ne laisser voir aucune partie de corps "taboue".
    La scène avait été vérifiée au montage image par image.
    Le seul plan où le couteau touche le ventre de la doublure laisse voir un nombril,
    ce qui était osé dans un film américain de l'époque.









    Le sang, c'était du sirop de chocolat.
    Pour le son des coups de couteau assénés par Norman Bates
    les bruiteurs avaient utilisé un gros morceau d'aloyau de bœuf
    et un melon casaba, sorte de melon qui rendait un son, paraît-il, plus dense.
    La révolution végan était en marche.

    Et puis il y a la musique de Bernard Hermann
    qui démarre brusquement quand le rideau de douche est tiré,
    puis épouse l'emballement cardiaque de l'héroïne,
    et s'essouffle à mesure qu'elle perd la vie...

    Vous pouvez revoir la scène dans la vidéo qui suit.
    Mais essayez donc de n'écouter que la bande sonore.
    Je trouve la scène encore plus effrayante.
    On s'est habitué aux images, on sait que c'est du cinéma.
    Mais si on n'a que le son on peut croire que ça se passe chez les voisins.
    Et ça c'est effrayant...


    2'09"











    Ce qui était également nouveau et avait remué les spectateurs à l'époque,
    c'est qu'on n'avait pas l'habitude à de voir la vedette disparaître au milieu du film.
    Qu'elle se fasse agresser,
    oui,
    mais quelques plans plus tard
    on la voyait à l'hôpital reprendre lentement connaissance.
    Dans "Psychose",
    quelques plans plus loin,
    Marion Crane est chargée dans le coffre d'une voiture,
    voiture qui est poussée dans un marécage où elle est engloutie.
    " MAIS ELLE EST VRAIMENT MORTE !!! "
    ressentait alors fortement le public.
    Les spectateurs regardaient la deuxième moitié du film avec un malaise persistant.

    Que les admiratrices d'Anthony Perkins se rassurent.
    D'abord elles n'auraient jamais pu le séduire.
    Ensuite ce n'est pas lui qu'on voit le couteau à la main.
    C'est une doublure.
    Hitchcock trouvait sa silhouette trop identifiable,
    il voulait que l'assassin soit "quelqu'un d'autre".







    votre commentaire


  • Je m'étais toujours posé la question.


    Et le site fourchette-et-bikini vient d'y répondre.
    Il y est évoqué une étude psycho-comportementale étatsunienne
    sur un sujet de première importance pour les hommes.

    Le top 10 des prénoms des filles qui couchent le premier soir.

    http://www.fourchette-et-bikini.fr/psycho/
    top-10-des-prenoms-de-filles-qui-couchent-le-premier-soir-54692.html

    Je vous les donne ici
    pour celles et surtout pour ceux qui n'ont pas accès à internet.

    1. Lola
    2. Florence
    3. Stéphanie
    4. Mélanie
    5. Tiffany
    6. Camille
    7. Fanny
    8. Maryline
    9. Agathe
    10. Aurélie

    Dans le petit article qui accompagne ce hit-parade
    la rédactrice outrée se demande pourquoi il n'y a pas d'études sur
    " les prénoms de mecs qui couchent le premier soir ".

    Madame, je vais éclairer votre lanterne.
    Je ne sais quel est votre âge, mais de toute façon c'est pareil depuis la nuit des temps.
    Vous me paraissez bien mal connaître les hommes.

    Quel que soit leur prénom,
    tous les hommes veulent coucher le premier soir !


    Et même avant si possible.






    6 commentaires


  • Pour une fois que ce n'est pas eux, il faut le souligner.




    Mougey / Le canard enchaîné / 4 octobre 2017




    votre commentaire


  • La Raquel.


    Sur C8 dimanche dernier,
    dans l'émission de Thierry Ardisson «Les Terriens du Dimanche»
    où Raquel Garrido est chroniqueuse,



    la porte-parole de la France insoumise,
    parti qui voue aux gémonies la chaîne de monsieur Bolloré
    mais on n'est pas à une contradiction près,
    vante une manifestation qui a «bien marché»
    en évoquant la marche du samedi 23 septembre.
    À trois reprises, la proche de Jean-Luc Mélenchon évoque la marche en disant «hier».
    Sauf que la manifestation n'avait pas encore eu lieu jeudi dernier.

    Pourquoi jeudi dernier ?
    L'émission avait été enregistrée,
    comme c'est toujours le cas,
    le jeudi précédant le dimanche de diffusion.
    Soit le 21 septembre, deux jours avant la manifestation.
    Hé.


    On avait déjà les chiffres de la participation des organisateurs
    ainsi que ceux de la police,
    voici maintenant déjà avant l'événement
    l'étendue de la mobilisation selon madame Raquel, voyante extralucide.
    Madame Garrido dispense une info étonnamment fiable.

    Je commence à regretter qu'elle ne soit pas au pouvoir.
    On aurait besoin d'un gouvernement
    avec des personnes ayant des dons de voyance.
    Ça nous éviterait bien des déconvenues.



    " Brigitte, où t'as rangé la boule de cristal ? "



    4 commentaires


  • On va s'entraîner au Schuhplattler.


    Cette année c'est du 16 septembre au 3 octobre
    que les Allemand(e)s vont se murger.
    À Munich se déroule l'Oktoberfest,
    la Fête d'octobre,
    la Fête de la bière.

    C'est le maire de la ville qui donne chaque année le coup d'envoi des festivités
    en perçant le premier fût de bière



    et en annonçant à voix haute dans son dialecte bavarois
    " O´zapft is !!! "
    ( " Le fût est percé !!! " ).

    Beaucoup de participants se rendent à la fête en costume folklorique.
    Les hommes en culotte de peau,
    les femmes vêtues d'un charmant dirndl.



    La tenue de l'Oktoberfest a donné l'occasion à Arte
    de donner un cours de Schuhplattler
    dans son indispensable émission "Karambolage".
     Ah, l'inoubliable enquête qui dura un an
    pour trouver une explication au fait
    que les Français portent leur alliance à l'annulaire gauche
    alors que les Allemands la portent à l'annulaire droit.
    Pour en arriver à la conclusion qu'on n'en savait fichtrement rien.


    Donc nous voici arrivés au but de cet article, le Schuhplattler.
    Le mieux est de regarder la vidéo.
    Qui vous expliquera
    son origine,
    son utilité,
    et surtout, surtout, vous proposera une formation en Schuhplattler.







    Et dans quelques minutes vous serez un vrai Bavarois, messieurs.


    Alors, messieurs, ça y est ?
    J'ai surtout retenu
    qu'il semblerait
    que c'était autrefois une sorte de parade nuptiale
    qui aurait été inspirée par celle du coq de bruyère.
    Je ne suis pas près de pouvoir demander sa main à Angela...

    Un dernier conseil.
    N'essayez surtout pas le Schuhplattler
    après avoir bu une dizaine de chopes de bière.




    2 commentaires