• Voulez-vous tuer avec moi ?





    Mon couteau de poche devait se trouver quelque part dans ma boîte à gants.

    C'était un couteau multilames
    que j'avais acheté quelques années plus tôt
    en pensant qu'on a toujours besoin d'un couteau multilames.
    Il comportait une petite lame,
    une grande lame,
    une lame-tournevis,
    une lame-ouvre-bouteilles,
    une lame-ciseau,
    et une lame dont je n'avais jamais pu découvrir l'usage.
    En fait,
    je ne m'étais jamais servi que de la petite lame
    pour me curer les ongles,
    et le couteau végétait au fond de ma boîte à gants.

    Mais, naturellement, il ne s'y trouvait pas.
    Et pourtant, j'étais certain de l'y avoir mis.

    Il me fallut donc chercher ma torche pour trouver le couteau.
    Normalement, ma torche était dans le coffre,
    mais, cette fois, elle n'y était pas.
    Je voulus la retrouver en m'aidant de mon briquet,
    mais mon briquet n'était plus dans la poche droite de ma veste
    comme il aurait dû.
    Il avait peut-être glissé sous le siège avant quand j'étais au volant.
    Je tâtonnai sous le siège avant et trouvai la torche.

    Grâce à la torche je finis par retrouver mon couteau qui était dans le coffre.
    Je devais retrouver mon briquet plus tard dans la boîte à gants,
    là où aurait dû être la torche.

    S'il y a quelque chose d'exaspérant quand on a de l'ordre,
    c'est de ne jamais retrouver ses affaires à l'endroit où on les a rangées.


    Fred Kassak


    -+-


    Explication de texte.

    L'auteur parle d'un couteau multilames
    dont une lame est pour lui un mystère.
    Voici la photo de ce couteau multilames Victorinox,
    marque suisse de haute qualité,
    la Rolex des couteaux multilames,
    garanti à vie.



    La lame mystérieuse est entourée de jaune.
    Expliquez ce à quoi vous pensez qu'elle peut servir.

    Je me suis renseigné auprès de plusieurs connaissances helvètes,
    toutes m'ont donné la même explication.


    votre commentaire


  • saint-Nicolas.


    Aujourd'hui, 6 décembre, c'est la saint-Nicolas.
    Elle est fêtée
    dans les Hauts-de-France,
    le Grand-Est,
    en Belgique,
    aux Pays-Bas,
    en Allemagne,
    en Suisse,
    et dans beaucoup d'autres pays européens
    situés le plus souvent au nord ou à l'est de la France.

    C'est l'occasion d'offrir des cadeaux aux enfants sages.
    Dans certaines régions la fête remplace ou complète noël,
    dans d'autres ce sont surtout des sucreries et des pâtisseries variées
    qui sont offertes.
    Une des pâtisseries les plus classiques c'est le saint-Nicolas en pain d'épices,
    que les enfants n'aiment pas mais que les mamies adorent offrir.
    Une autre sucrerie classique c'est le saint-Nicolas en chocolat,
    et ça les enfants aiment.
    Il est déjà beau quand il sort du moule.
    Mais certains industriels ont trouvé plus joli
    d'emballer ce moulage dans du papier alu
    imprimé de l'image du personnage.
    Ce qui est effectivement plus agréable à l'œil.

    Mais parfois on a des déconvenues en ôtant le papier.









    Est-ce que le fabricant s'est trompé de moule ?
    Ou bien est-ce qu'il recyclerait des lièvres de pâques invendus ?

    Rassurez-vous, il n'y a pas eu d'intoxication alimentaire.
    Le chocolat se conserve longtemps.


    votre commentaire

  • Jouons avec Johnny.



    Riss / Charlie Hebdo spécial jeux / Été 2018

    J'espère que vous y êtes arrivé.



    Cultivons-nous avec Johnny.


    Comme noël approche et que,
    comme chaque année,
    vous ne savez quoi offrir,
    laissez-vous conseiller par une voix d'outre-tombe.



    Étonnant.
    Il offrait vraiment des livres à ses amis ?...


    votre commentaire


  • Jauli(bé).



    1er décembre 2018



    3 décembre 2018


    votre commentaire


  • Moi aussi je jouais avec eux.



    Moi aussi quand j'étais jeune je la jouais caïd
    en me promenant avec des préservatifs.
    Préservatifs qui me servaient plus que principalement comme jouets.
    Ce que je préférais faire c'était non pas les gonfler comme certains,
    mais les remplir d'eau.
    Ils avaient alors une façon amusante
    de sautiller quand on les promenait à bout de bras.

    C'est à ça que j'ai immédiatement pensé
    quand j'ai découvert la nouvelle décoration intérieure d'un centre commercial
    qui avait besoin d'un lifting au bout d'une bonne dizaine d'années.









    Vous voyez autre chose, vous ?
    Alors vous n'avez jamais été jeune.
    Vous êtes né vieux.

    Vous serez alors peut-être plus sensible
    à l'aspect des sculptures qui se trouvent(trouvaient?)
    à Paris sur le Pont Alexandre III.






    Et ici,
    lampe ou pas lampe ?
    That is the question.


    votre commentaire