• Plus besoin de me déplacer.


    Si vous êtes de fidèles lecteurs
    vous vous souvenez sans doute
    que j'avais découvert le salon d'épilation définitive à la pub drôlatique.
    Ici
    http://bludog.eklablog.com/c-est-bientot-la-saint-valentin-a120657062
    Puis ici
    http://bludog.eklablog.com/le-grain-et-le-grenier-a125780644
    Et encore ici
    http://bludog.eklablog.com/ils-ont-elargi-leur-champ-d-action-a125934490

    Je faisais même parfois plus de trente kilomètres
    pour voir ce que Paul et Jean-Baptiste avaient bien pu imaginer.

    Déception lors de mon dernier voyage.
    La boutique dont je me plaisais à aller admirer la pub avait fermé...

    Mais je fus vite consolé.
    J'ai découvert que ce n'était pas une boutique isolée
    mais une chaîne spécialisée
    qui avait 130 centres dans le monde dont un grand nombre en France.
    Et une de ces franchises avait ouvert chez moi !
    Je n'ai plus maintenant à faire un lointain déplacement
    pour goûter aux joies de leurs pubs.
    Je vais pouvoir économiser le moteur de mon fier destrier.

    Jusqu'à présent c'était une affiche se trouvant dans une vitrine.
    Un peu difficile avec les reflets à photographier correctement
    pour un amateur comme moi.
    Maintenant la pub se trouve encore toujours dans une vitrine.
    Mais elle est diffusée sur un écran LED.
    Ce qui rend sa photographie aisée.
    Sauf qu'il faut patienter pour qu'elle réapparaisse entre deux auto-promos.
    Ce qui intrigue les passants voyant un bonhomme
    qui attend devant un institut d'épilation son APN à la main.
    Mais le temps que la police des mœurs arrive la photo est déjà faite.

    Une fois de plus je vous en fais profiter,
    comme ça vous n'aurez pas à risquer la garde-à-vue
    ou la confrontation avec le GIGN.





    Aaaaah.
    Paul et Jean-Baptiste vous me faites encore toujours rêver.
    J'attends avec impatience la saint-Valentin pour profiter de votre prochaine création.
    L'APN chauffe déjà au creux de ma main
    où depuis longtemps a élu domicile un poil de taille conséquente.

    Oui je me sers encore d'un APN et pas du smartphone.
    Va savoir pourquoi.
    Ça doit être l'âge.
    Tout le monde ne peut pas être un jeune président.




    votre commentaire


  • Matous de noël.





    Si vous avez un chat sympa,
    vous pouvez lui offrir une nouvelle variante d'arbre à chat.
    Il se fera même un plaisir de faire la pointe du sapin.




    Par contre si vous avez fait de mauvaises expériences les années passées,
    n'hésitez pas à employer une solution radicale.





    1 commentaire


  • Toutou de noël.






    Voilà mon gars,
    tu l'as bien cherché après ton comportement de l'an dernier.




    2 commentaires


  • ... mais ne faites pas ce que je fais.




    Le Canard enchaîné / 13 décembre 2017

    On a du mal à renoncer à son petit confort.
    Que le peuple Francilien prenne les transports en commun bondés,
    madame Annie d'Algo, elle, ne changera rien à sa façon de se déplacer
    et de ne pas respecter le Code de la route.

    En même temps on a un ministre de l'environnement,
    pardon, de la transition écologique et solidaire,
    qui possède 9 véhicules dont 3 électriques
    ainsi qu'une 2 CV de 30 ans d'âge qu'utilise sa fifille
    et qui ne doit pas être un modèle de non-pollution.
    La 2 CV, pas la fifille.
    Madame Annie d'Algo ne sera pas contente
    si la fifille de Nicolas vient parader à Paris avec sa deudeuche.
    Nicolas pourrait quand même lui acheter une voiture plus récente et moins polluante
    avec une petite partie de ses 7,2 millions de patrimoine déclarés.
    L'écologie ça rapporte quand on sait s'y prendre.
    Mais une vieille 2 CV c'est teeeeeeeeellement classe.




    2 commentaires


  • Et ce qu'il a, il n'en veut pas.
    Et ce qu'il veut, il ne l'a pas.



    Peut-être ce genre de personnes se trouvent-elles dans votre entourage.
    En été elles vont jusqu'à installer une clim hyper performante
    pour avoir une fraîcheur à attirer des pingouins.
    Et en hiver elles chauffent à fond leur logement
    pour avoir aussi chaud qu'en plein été caniculaire.

    Ce sont des gens porteurs du gène du fameux "Hans im Schnòkeloch"
    que tout Alsacien connaît depuis sa plus tendre enfance,
    chanson chantée par sa maman
    quand elle donne son biberon de choucroute au nourrisson.


    D’r Hans im Schnòkeloch hät àlles, wàs er will !
    Un wàs er hät, dess will er nit,
    Un wàs er will, dess hät er nit.
    D’r Hans im Schnòkeloch hät àlles, wàs er will !


    Jean du trou à moustiques tout ce qu'il veut il a !
    Et ce qu'il a, il n'en veut pas
    Et ce qu'il veut, il ne l'a pas
    Jean du trou à moustiques tout ce qu'il veut il a !


    Pour ceux qui l'ignoreraient encore
    c'est ainsi qu'était choyé le mâle Alsacien
    jusqu'avant la dilution de l'Alsace
    dans le Grand-Est.

    Dernièrement j'ai vu qu'une nouvelle étape venait d'être franchie.
    Je l'ai vu à Belfort,
    mais cela doit pouvoir se constater ailleurs également, dans d'autres villes.

    Dès la plus petite chute de neige c'est déblayage et salage
    dans toute commune qui se respecte.
    Ouf, la neige n'est plus là.
    Mais souvent dans la même commune
    sont organisées des animations de fin d'année.
    Par exemple en installant des canons à neige.
    Ouf, la neige est alors de retour.

    Comme ça.

    D'abord le côté technique.







    Ensuite le résultat.

    Ce qui donne ça.





    Et encore, là c'était le matin.
    L'après-midi l'enneigement dut certainement être bien plus impressionnant encore.

    Mais toute chose a son bon côté.
    Le SDF pourra ainsi apprendre à construire correctement un igloo.




    2 commentaires