• FDM



    Pour changer du cendrier en pot (peau?) de yaourt pour maman fumeuse.


    Quoi de plus charmant que d'offrir à sa maman
    une belle carte de vœux.
    Il en existe un très grand choix,
    à vous de choisir la bonne.

    En voici quelques jolis spécimens.










    J'ai du mal à lire le texte,
    vous peut-être aussi.
    En voici la teneur :
    " Je t'aime maman. PS: Pense à me décongeler "



    Si aucune carte ne vous plaît, c'est à désespérer.
    Vous ne méritez pas votre maman.

    Et maintenant un message pour les mamans qui pourraient être déçues
    (je n'arriverais pas à m'expliquer pourquoi)
    par la carte qu'on vient de leur offrir.
    Si vous n'appréciez pas votre carte,
    promenez-vous donc avec ce joli sac.



    Ou avec ce beau t-shirt.



    Si vous le prenez assez grand vous pourrez même le prêter au papa.

    Le grand déballage pourra alors commencer,
    la parole se libérera.
    #CeQueJeVoulaisToujoursTeDire
    Les repas de famille vont être bien moins ternes.




    votre commentaire


  • ...et c'est reparti pour 3 mois.


    Installez-le sans tarder.





    Ça n'a pas marché ?
    Vous n'avez pas le clic dégourdi.
    Recommencez encore une fois.

    Vous avez le temps aujourd'hui jusqu'à

    16:15:27

    Bon sang, mettez-y du vôtre.
    Sans ça vous porterez encore
    votre doudoune violette à col de rat d’égout usée pendant des semaines !

    Vous n'allez quand même pas remettre ça au
    20 mars 2019
    21:58:25
    non ?



    4 commentaires


  • Matous de noël.





    Si vous avez un chat sympa,
    vous pouvez lui offrir une nouvelle variante d'arbre à chat.
    Il se fera même un plaisir de faire la pointe du sapin.




    Par contre si vous avez fait de mauvaises expériences les années passées,
    n'hésitez pas à employer une solution radicale.





    1 commentaire


  • Toutou de noël.






    Voilà mon gars,
    tu l'as bien cherché après ton comportement de l'an dernier.




    2 commentaires


  • Enfin les vacances.


    Fini métro, boulot, dodo.
    Après l'heure de pointe...







    votre commentaire