• Vous aussi vous vouliez ravoir un système tout propre
    pour commencer la nouvelle année ?
    (Tiens, le correcteur orthographique me dit
    que ravoir est un mot français)






    " Pour installer Windows,
    vous devez exécuter l'installation de Windows "

    Là on commence à frôler
    le bon sujet de bac philo.




    2 commentaires


  • C'est une légende.
    Tous les cow-boys ne tiennent pas la boisson.






    Là on les reconnaît encore.
    C'est le début de la soirée.
    Ils sont tout beaux en couleurs.

    Mais, un peu plus tard, là...



    Ils sont maintenant en noir et blanc.
    Même plus exactement gris.
    C'est la déprime.

    Bon, OK, ce n'est pas la même soirée.
    Ou alors ils se sont changé
    après avoir renversé des boissons sur leurs belles chemises.
    Ce qui est peut-être le cas vu l'état de Steve McQueen.

    Mais bien que changés
    ils gardent le même genre de tenue festive
    du cow-boy élégant.
    On ne se refait pas.


    2 commentaires


  • Vous allez bientôt ouvrir vos cadeaux.
    Il n'y a plus qu'à espérer qu'ils auront été bien choisis.



    Si vous ne mettez pas d'autocollant
    " STOP PUB !!! "
    sur votre boîte aux lettres
    (personnellement je n'en mets pas, j'adore le papier)
    il se peut que vous puissiez recevoir,
    offert par votre compagnon,
    un des beaux cadeaux proposés dans le prospectus d'Auchan.

    " LES PLUS BEAUX CADEAUX s'offrent à vous ".





    Aaaaahhhh...
    Les petits messages cachés qui accompagnent parfois les cadeaux.
    Un bel aspirateur pour nettoyer le logis
    qui sera enfin aussi propre
    qu'il devrait depuis longtemps déjà l'être.
    Ou une centrale vapeur
    pour que les chemises de monsieur n'aient plus de faux plis.
    Terminées les scènes de ménage.

    Mon petit doigt me dit que les gens qui offrent ce genre de cadeau
    offriront pour la saint-Valentin de beaux sous-vêtement rouges.
    " Tu aurais au moins pu prendre ma taille, c'est beaucoup trop petit !!! "

    La friteuse ce sera pour l'anniversaire.


    votre commentaire


  • Offrez une guérison !
    Faites un miracle !



    Bientôt noël, donc je suis sorti de ma tanière.
    Allé d'abord comme tout prolétaire qui se respecte dans un centre commercial.
    Des petits stands effet mère (et même grand-mère)
    avaient été installés au milieu des galeries,
    petits stands empêchant
    le pékin moyen de se déplacer facilement comme il en a l'habitude.
    Sur ces stands des cadeaux à offrir quand on ne sait pas quoi offrir.

    Et là, surprise.







    On peut vraiment vendre des bagues et des bracelets
    promettant des "guérisons"
    ou tout du moins l'arrêt de certains désagréments ?
    – La preuve que oui juste au-dessus –
    Arrêt tabac, coupe-faim minceur, anti-ronflement.
    Je suppose que la dame du stand a des preuves de ce qu'elle avance.
    Sinon ça ne pourrait pas s'appeler une escroquerie ?

    Quoique pour noël on n'en est pas à une escroquerie près.
    Tout noël est une vaste escroquerie.
    À commencer par les marchés de noël
    qui cherchent à se la jouer le plus ancien possible
    pour attirer un max de passage.

    Bientôt on aura droit au marché de noël
    dont la création remonte à 150 avant j-c.
    Record qui ne demandera qu'à être battu.


    votre commentaire


  • Un commerçant qui sait se projeter dans l'avenir.


    Vous aussi vous entendez des commerçants se plaindre ?
    C'est la faute d'internet,
    c'est la faute des grèves,
    c'est la faute des gilets jaunes,
    c'est la faute de la retenue à la source,
    c'est la faute de la météo,
    etc.

    Mais ce n'est jamais la faute du commerçant.

    Par contre voici un commerçant courageux
    qui, lui, prend le taureau par les cornes.





    En ce moment il peut encore vendre des marrons chauds.
    Mais si à noël avec le dérèglement climatique
    il fait 40°au sommet du Mont-Blanc,
    il aura un peu l'air con.

    Que nenni.
    Ce monsieur est déjà équipé pour le futur.
    Et pourra immédiatement se mettre à vendre des glaces aux promeneurs
    qui seront bien contents de le trouver sur leur route.
    Tout ça sans demander d'aides pécuniaires au gouvernement.

    Ce monsieur mériterait d'être nommé ministre de l'économie.


    votre commentaire