• Alors patron, on a quoi au menu aujourd'hui ?


    Étudier un menu est toujours une surprise.
    Tenez, dans cette gargote par exemple.





    Certains plats paraissent bien appétissants.

    Le soin cérémonial aux épices.
    Enveloppement au Rassoul.
    Le fondant au chocolat.
    Le rituel gourmand.
    Le rituel du Pacha.
    ...
    J'aime les surprises.
    Patron, pour moi ce sera un
    Et bien d'autres encore... !


    -+-


    Malin comme vous êtes vous aviez déjà tout compris.





    Moi je veux bien récupérer le non-utilisé de l'épilation au caramel
    pour mon petit 4 heures.
    Pas les déchets, le non-utilisé.

    Tiens, ça faisait longtemps
    que je n'avais plus vu le mot "caramel" non associé à la locution "au beurre salé".
    L'épilation au caramel au beurre salé serait peut-être encore plus vendeur.





    votre commentaire


  • Enfin les vacances.


    Fini métro, boulot, dodo.
    Après l'heure de pointe...







    votre commentaire


  • Triste anniversaire...


    C'était le lundi 14 août 1967.


    2'26"
    Les derniers instants des radios pirates offshore britanniques


    Puis ce fut le silence.































    – Ceci est un silence –









































    2 commentaires


  • Cinq fruits et légumes par jour.


    On avait déjà l'habitat urbain,
    voici maintenant le potager urbain.

    En faisant ma promenade estivale annuelle en ville, je suis tombé sur ça.
    Quand le paysan part en ville tout l'émerveille.





    Oui, des fruits et légumes pour tous.
    Dans une caisse faisant environ 50x50x50 centimètres.
    Ici un plant de tomate.

    Ça part d'un bon sentiment.
    Sauf que les caisses sont disposées dans un passage couvert vitré.
    Donc lumière, oui, pluie, non.
    Quoique cette année, la pluie dans le sud de ma nouvelle grande région...
    Cet été sur les cartes météos en live,
    très joli passage de perturbations
    à gauche et/ou à droite de chez moi
    en m'évitant soigneusement.
    Merci les perturbations.





    Je ne sais pas si ce sont des tomates cerise
    ou des tomates normales qui refusent de grandir en potager urbain.
    ...
    Je viens d'aller vérifier chez moi.
    Je penche pour la tomate normale rachitique.

    Pour qu'un repas soit complet il ne faut bien sûr pas oublier le dessert.
    Ici ce seront des fraises.





    Pour que tout se déroule normalement
    il y a des avertissements, une sorte de règlement,
    les gens sont tellement irresponsables.





    Il faut prendre soin des potagers urbains.
    Pour ça il y a des pictogrammes.



    Je vous traduis les petits dessins, bien que je n'aie pas tout compris.
    On peut/doit
    arroser au jet,
    tondre,
    arroser avec un arrosoir,
    planter,
    récolter,
    nettoyer(?)
    les potagers urbains.

    Pour les toutous, c'est pipi interdit.
    Il y a des toutous qui se promènent seuls et/ou non laissés
    (verbe du 1er groupe "laisser", du nom "laisse").
    J'espère pour eux qu'ils ont appris à lire.
    Pour les humains on en est resté aux généralités.
    " Merci de ne rien jeter dans les bacs potager ".
    À chacun d'imaginer ce qu'il serait amusant de faire
    mais qu'il n'a malheureusement pas le droit de faire.

    La nourriture est à partager.
    Une tomate rachitique pour plus de 100000 habitants...

    Et il y a même une vidéosurveillance.
    Les petites frappes n'ont qu'à bien se tenir.
    Les incivilités, 24/24, ne passeront pas !




    votre commentaire


  • Cot Cot Cot Codêêêêêêêc.






    Vous connaissez la signification du code
    se trouvant sur les boîtes et même sur les œufs vendus dans le commerce ?

    0: œufs de poules élevées en plein air
    (au moins 2,5m² de terrain extérieur par poule)
    et nourries avec une alimentation biologique
    1: œufs de poules élevées en plein air
    (au moins 2,5m² de terrain extérieur par poule)
    2: œufs de poules élevées au sol
    (élevage intensif en intérieur mais sans cage - max. 9 poules/m²)
    3: œufs de poules élevées en cage ou en batterie
    (18 poules/m²)

    Le numéro du fameux lot d'œufs contaminé au Fipronil est le
    0NL43651-01.

    Oui, 0.
    Je suis rassuré.
    Même si on passe au tout bio, le monde ne s'écroulera pas.
    Les scandales alimentaires continueront.

    Je vais tranquillement rester au 1 comme je le fais depuis très longtemps.
    Mais je prends les "Label rouge" 1
    qui contrairement à leurs collègues 1 non "Label rouge"
    n'ont pas droit dans leur alimentation à un colorant inoffensif mais inutile
    qui rend le jaune plus jaune.
    Moi j'aime bien le jaune naturel.




    votre commentaire