• Aaaaahhh... Mmmmmmmm... Ouiiiiiiiii.


    J'ai vu ça hier.
    Tout à fait de source sûre,
    sur un site sérieux,
    le site de BFM TV.






    Pornhub va sous-titrer certaines de ses vidéos.
    Personnellement je n'ai jamais eu l'impression
    en visionnant de telle œuvres

    que je ratais des dialogues.
    Je viens donc d'apprendre qu'il y avait des dialogues.
    Mais je continue de rester persuadé
    qu'il n'y a pas de scénario.

    Parce que le plombier polonais à l’accent marseillais
    qui vient déboucher un lavabo
    alors que la maîtresse de maison sort nue de sa douche,
    je ne considère pas ça comme une histoire.

    Donc la légende du "ça rend sourd"
    n'était pas une légende
    vu que les visiteurs ont maintenant besoin de sous-titres.
    C'est donc pour ça qu'on voit de plus en plus
    de pubs pour les prothèses... euh... non, pas celles-là.
    Les prothèses auditives.
    Et Pornhub doit sûrement essayer d'éviter un procès.
    Parce que s'ils doivent payer des prothèses auditives
    à toutes les personnes qui sont passées sur leur site,
    ça va leur coûter bonbon.

    On fait comment
    pour lancer une action de groupe, une action collective,

    une class action en anglais ?

    -+-

    J'ai écrit volontairement plus grand que d'habitude
    pour que ceux qui n'entendent plus bien
    puissent également lire l'article.


    2 commentaires


  • C'est aujourd'hui que ça commence.


    Normalement vos armoires à provisions
    doivent crouler sous les sachets de chips XXL et de fûts de bière pression.
    Et le numéro d'un livreur de pizzas doit être mémorisé dans votre téléphone.
    Sinon vous êtes un mauvais Français.
    Si vous êtes un bon Français optimiste
    vous avez même déjà mis le champagne au frais.

    Moi, à chaque compétition footbalistique internationale
    je me souviens de lui et me pose la même question.





    Est-ce qu'il teint ses cheveux, ses sourcils, ou les deux ?
    Parce que chez moi
    tout blanchit et grisonne irrégulièrement et en même temps.

    Il fait un peu vieux beau.
    Mais il y en a qui apprécient.


    2 commentaires


  • Marguerite.


    Chez les Allemands l'amour est bien plus simple que chez les Français. 
    La preuve par la vidéo.


    48"
    Karambolage / Arte
    19 mai 2018


    C'est oui ou c'est non.
    Pas de chichi comme chez les Français où on ne sait jamais sur quel pied danser.
    Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout.
    Pfff...
    Quelle perte de temps pour le plus souvent un piètre résultat.

    Une fois de plus je vais devoir aider.
    Messieurs les horticulteurs,
    aidez la jeunesse française à faire connaissance plus rapidement.

    CRÉEZ DES MARGUERITES À 2 OU 3 PÉTALES !

    Ben oui.
    Avec 2 pétales on tombera toujours sur "Je t'aime pas du tout".
    et avec 3 toujours sur "Je t'aime".
    Facile alors de forcer le sort.
    Mais une marguerite à une pétale éveillerait un peu trop les soupçons.


    votre commentaire


  • Pierrot.


    Elizabeth Q. m'a accompagné depuis tout petit.
    Pierre Bellemare aussi.



    C'est en 1959 que j'avais vu pour la première fois son nom
    dans le journal Pilote qui venait de commencer à paraître.
    À l'époque plus un illustré pour enfants que pour ados boutonneux.
    Lancé grâce à l'aide de ce qui s'appelait à l'époque Radio Luxembourg,
    on y trouvait certaines grandes signatures de la station.


    Marcel Fort,
    Jacques Bénétin, Pierre Bellemare,
    Jean-Paul Rouland, Zappy Max.

    Les jeux de l'antenne étaient adaptés pour le média imprimé,
    mais il y avait également des jeux originaux imaginés pour le journal.
    Par les frères Rouland,
    mais aussi par une autre signature que je découvrais alors, oui,
    par Pierre Bellemare.

    Pierre Bellemare c'était les énigmes.
    Il avait inventé l'inspecteur Robillard.
    D'abord de petites histoires illustrées par le dessinateur Moallic
    (le dessinateur qui plus tard dessinera Ludo dans Pif)
    où il fallait trouver un indice pour résoudre une énigme.


    – Cliquer sur l'image pour l'agrandir –


    Puis plus tard une "vraie" BD
    qui se terminait non pas comme d'habitude
    en bas de page par une accroche scénaristique
    (Oh, mais comment notre héros va-t-il se sortir de ce guet-apens?)
    poussant à acheter l’illustré la semaine suivante,
    mais par une énigme à résoudre
    qui permettait à l'histoire de continuer dans le numéro suivant.
    C'était la première page que je lisais.
    Très pratique, l'histoire se trouvait toujours sur la dernière page du magazine.
    J'aimais beaucoup.


    – Cliquer sur l'image pour l'agrandir –


    Et l'originalité de ces jeux c'est que contrairement aux énigmes des autres illustrés
    où l'inspecteur, le commissaire, le détective ou le journaliste
    démêlait seul le fil de l'intrigue,
    l'inspecteur Robillard n'arrivait jamais à résoudre l'énigme.
    C'est moi (et les autres petits lecteurs) qui lui était supérieur.


    Ensuite j'ai suivi Pierre Bellemare à la radio,
    puis à la télé quand enfin elle prit place dans notre séjour.

    La dernière fois que j'ai vu Pierre Bellemare
    c'était dans l'émission anniversaire de Groland,
    "Top 25 GRD",
    où il s'autopariodait en conteur.

    Ça m'avait fait un drôle d'effet.


    Avril 2018


    votre commentaire





  • ♪♫♪ Et font coin-coin ! ♫♫♪





    C'est aujourd'hui !
    Je me suis laissé dire que le mariage princier était d'abord prévu samedi dernier
    mais que Elizabeth Q. avait ordonné son déplacement d'une semaine
    pour pouvoir regarder tranquillement,
    ses pieds royaux glissés dans ses mules royales,
    l'ESC dont elle est une friande et fidèle téléspectatrice.





    Je sens qu'il va y avoir une ambiance du tonnerre ce soir.
    Pourvu qu'un invité pense à sortir son smartphone quand Elizabeth Q.
    se lancera dans une danse des canards endiablée.
    So frenchie !
    Si français !
    ...
    Ah ben non majesté,
    on me glisse dans l'oreillette que cette œuvre artistique
    a été composée par un musicien Suisse en 1957
    avant de devenir un  grand succès dans les années 80
    après qu'un producteur belge se fut chargé de l'affaire.
    On en apprend tous les jours.






    votre commentaire