• Toujours le mot pour rire.




    Large / Le canard enchaîné / 27 décembre 2017

    Un homme qui n'aime pas Donald Trump
    ne peut pas être foncièrement mauvais.
    ...
    Euh...




    4 commentaires


  • ... mais ne faites pas ce que je fais.




    Le Canard enchaîné / 13 décembre 2017

    On a du mal à renoncer à son petit confort.
    Que le peuple Francilien prenne les transports en commun bondés,
    madame Annie d'Algo, elle, ne changera rien à sa façon de se déplacer
    et de ne pas respecter le Code de la route.

    En même temps on a un ministre de l'environnement,
    pardon, de la transition écologique et solidaire,
    qui possède 9 véhicules dont 3 électriques
    ainsi qu'une 2 CV de 30 ans d'âge qu'utilise sa fifille
    et qui ne doit pas être un modèle de non-pollution.
    La 2 CV, pas la fifille.
    Madame Annie d'Algo ne sera pas contente
    si la fifille de Nicolas vient parader à Paris avec sa deudeuche.
    Nicolas pourrait quand même lui acheter une voiture plus récente et moins polluante
    avec une petite partie de ses 7,2 millions de patrimoine déclarés.
    L'écologie ça rapporte quand on sait s'y prendre.
    Mais une vieille 2 CV c'est teeeeeeeeellement classe.




    2 commentaires


  • Pour une fois que ce n'est pas eux, il faut le souligner.




    Mougey / Le canard enchaîné / 4 octobre 2017




    votre commentaire


  • Il faut toujours suivre les conseils des services de santé.




    Aurel / Le canard enchaîné / 12 juillet 2017


    C'est bête.
    Pour rester en bonne santé
    en respectant les conseils des services de santé
    je suis maintenant obligé de revoir ma cadence à la baisse.
    ...
    Mais tant qu'ils ne demandent pas de couper
    ce qui dépasse 40 centimètres
    ça joue.




    4 commentaires


  • Ça pourrait ressembler à ça.




    Pétillon / Le canard enchaîné / 3 mai 2017


    Le pire c'est que ça pourrait être un dialogue bien réel.
    Même pas de l'humour.

    Mais bien sûr
    ce soir personne n'osera poser la question
    qui nous démange et qui dérange.

    Qu'adviendra-t-il du Concours Eurovision de la chanson ?

    On ne va quand même pas nous priver de notre événement culturel annuel...





    votre commentaire