• Amis du cyclisme, bonjour.






    C'est pas faux.


    votre commentaire


  • Elles sont malgré tout venues.


    On ne les avait donc pas prévenues ?

























    Ben non, vous avez fait tout ça pour rien mesdames.
    IL n'était pas là.



    Enfin non, pas tout à fait pour rien.
    NOUS étions là.
    Et cette année on était sur un pied d'égalité avec lui.
    On aura eu droit à la même chose que Harvey cette année.
    De la photo et de la vidéo.

    -+-

    Ben, qu'est-ce qu'il t'arrive François ?
    Tu frises l'apoplexie ?



    Ah oui, c'est vrai, toi aussi.
    Calme-toi François, calme-toi.
    Souviens-toi de Félix Faure.







    4 commentaires





  • ♪♫♪ Et font coin-coin ! ♫♫♪





    C'est aujourd'hui !
    Je me suis laissé dire que le mariage princier était d'abord prévu samedi dernier
    mais que Elizabeth Q. avait ordonné son déplacement d'une semaine
    pour pouvoir regarder tranquillement,
    ses pieds royaux glissés dans ses mules royales,
    l'ESC dont elle est une friande et fidèle téléspectatrice.





    Je sens qu'il va y avoir une ambiance du tonnerre ce soir.
    Pourvu qu'un invité pense à sortir son smartphone quand Elizabeth Q.
    se lancera dans une danse des canards endiablée.
    So frenchie !
    Si français !
    ...
    Ah ben non majesté,
    on me glisse dans l'oreillette que cette œuvre artistique
    a été composée par un musicien Suisse en 1957
    avant de devenir un  grand succès dans les années 80
    après qu'un producteur belge se fut chargé de l'affaire.
    On en apprend tous les jours.






    votre commentaire


  • Le nylon c'est plus ce que c'était.


    Ce matin j'ai entendu à la radio une représentante encore jeune de HOP,
    " Halte à l'Obsolescence Programmée ".
    Je dis jeune parce qu'elle avait la voix fluette d'une lycéenne intervenant lors d'une AG
    pour faire voter le blocage de son bahut.
    Mais qu'elle se mette à fumer pour avoir la voix roque
    si elle veut être prise au sérieux,
    bon sang.

    Elle y parlait d'une obsolescence programmée qui concerne les femmes.
    Je suis donc allé sur leur site pour m'informer plus amplement.
    https://www.halteobsolescence.org/collants-obsolescence-programmee

    L'obsolescence programmée supposée des collants.





    Il semblerait que ce combat ne soit pas aussi récent
    que le laissait entendre l'émission de radio
    et qu'il date déjà de quelques années.

    Je n'ai pas trouvé exactement ce que j'avais entendu à la radio sur le site web.
    Je vais donc vous parler de ce qui m'a poussé à intervenir
    pour aider la gent féminine
    en panachant le contenu du site web et l'intervention radiophonique.

    La jeune femme parlait du peu de résistance des collants.
    Le site web parle même des orteils "qui montrent le bout de leur nez".
    Là j'ai déjà une solution efficace, j'ai le même problème avec mes chaussettes.
    Il suffit de se couper les ongles des orteils.

    Elle a aussi parlé de la fabrication polluante des collants.
    Ainsi que de leur élimination une fois usés par une obsolescence peut-être programmée.
    " Au mieux les collants sont incinérés ".
    Au mieux ?
    Tous les collants abîmés ne sont donc pas mis à la poubelle ?
    Encore un mystère de la féminitude,
    mais que font-elles de leurs collants abîmés ?

    J'ai bien vu sur le site quelques idées de recyclage des collants.
    Mais il en faut des cheveux pour les nouer avec tous les collants mis au rebut.
    Et avoir beaucoup de poils d'animaux à enlever,
    il faut une ferme des mille lapins pour pouvoir utiliser tous les vieux collants à cet effet.
    Ce n'est pas avec 5 fruits et légumes par jour
    qu'on va pouvoir transformer tous les collants en sacs à fruits et à légumes.
    " – Bonjour monsieur l'épicier, remplissez-moi ce vieux collant avec des pommes de terre "
    Mais si on garnissait des coussins avec de vieux collants d'Audrey Pulvar
    je suis sûr qu'il y aurait de quoi réveiller
    la générosité des participants à une vente de charité.

    Mais ça ne résout pas le problème du bout de collant à jeter
    une fois utilisé façon bricolage Astrapi,
    parce qu'un jour ou l'autre, même le sac à légumes il faudra le jeter.
    Surtout si vous y stockez des pastèques.

    Et pourtant la solution
    pour réduire le bilan carbone des collants de 25% du jour au lendemain existe
    et je vais vous en faire profiter.
    C'est tout simple.

    Mesdames, portez des bas.

    Moins de pollution à la fabrication,
    moins de pollution à l'incinération.
    Encore un truc auquel la COP21 n'avait pas pensé.
    Hé.
    Grâce à vous mesdames la planète sera sauvée.
    Elle est pas belle la vie quand je vous aide ?

    INSCRIVONS L'INTERDICTION DU COLLANT
    ET L'OBLIGATION DU PORT DES BAS
    DANS LA CONSTITUTION !




    6 commentaires